Washington : La patronne du FMI salue, le Ministre Moussa Cissé pour son vibrant plaidoyer lors des travaux du Groupe Consultatif des Gouverneurs africains au FMI

199

Le point d’orgue de ces réunions de printemps qui ont pris fin dimanche 16 avril 2023 a été (de toute évidence pour la délégation guinéenne), ce forum de haut niveau de Washington, regroupant les Gouverneurs du Groupe Consultatif Africain au FMI en présence de Mme la Directrice Générale du FMI et son staff. Le Ministre de l’Économie et des Finances, Gouverneur pays au FMI, a au nom du collège de Gouverneurs africain au FMI pris la parole, pour faire un vibrant plaidoyer sur  » l’Extension et le renforcement de la protection sociale en Afrique » face aux multiples crises auxquelles le monde est confronté aujourd’hui. « Nous nous efforçons tous de mettre en place, des outils modernes d’aide sociale adaptés pour répondre efficacement à nos besoins les plus urgents en utilisant les avantages de la digitalisation. Dans ce contexte, votre soutien technique pour aider à améliorer nos capacités institutionnelles, tant au niveau des gouvernements centraux que locaux, est nécessaire et devrait être élargi dans le cadre de la Stratégie de développement des capacités du FMI, afin d’aider nos pays à améliorer le ciblage et à fournir plus efficacement l’assistance nécessaire aux plus vulnérables dans les zones les plus reculées. » indiquera, le Ministre Gouverneur pays, Moussa Cissé.


Une intervention du ministre de l’Économie et des Finances très appréciée par le collège des Gouverneurs africains, la patronne du FMI et son staff.  Mme la Directrice Générale du FMI a, séance tenante, salué et partagé les points soulevés par le Ministre Moussa Cissé et encouragé les autres pays à s’inspirer de ces recommandations en matière de protection sociale. Mme Kristalina Georgieva a réitéré la disponibilité du fonds à accompagner les pays en la matière

Le Ministre de l’Economie et des Finances très en vue à ces assemblées de printemps à Washington a fait donc un passage très remarquée à la réunion de haut niveau du Groupe V20 sur les « enjeux climatiques et l’architecture financière internationale pour faire face à l’action climatique »

Le Ministre Moussa Cissé affirmera à la tribune de ce forum que « selon les estimations, les membres du V20 ont enregistré une perte estimée à 525 milliards USD due aux effets des changements climatiques durant les deux dernières décennies. Une action collective massive doit être engagée pour faire face aux risques macroéconomiques et financiers dus aux chocs climatiques. »

Ces actions poursuivra-t-il, « incluent l’impact pour nos pays de la soutenabilité de la dette et de la capacité de nos pays à supporter les coûts des marchés des capitaux pour faire face aux effets des changements climatiques, augmenter les moyens d’optimisation du développement des ressources et accroitre l’espace fiscal pour investir dans un futur résilient. »

L’autre étape majeure de la mission de travail de la délégation guinéenne aux assemblées du printemps du FMI et de la Banque Mondiale aura été, les échanges avec le staff de la Société Financière Internationale (SFI) du Groupe de la Banque Mondiale.  Premier constat, le Ministre de l’Économie et des Finances a noté ‘’une avancée remarquable’’ par rapport aux attentes et souhaits exprimés lors des assemblées d´octobre 2022 en ce qui concerne la diversification du portefeuille de la SFI en Guinée.

Le Ministre Moussa Cissé et sa suite ont salué le fait que « de nouveaux dossiers du secteur privé (non minier) soient encours d’instruction pour financements par les guichets de la SFI » en faveur du secteur privé guinéen. C’est l’expression de la volonté de la Société Financière Internationale (SFI) à assurer une assistance technique pour évaluer le système financier guinéen.

La SFI a été sollicitée pour assurer l’assistance technique prévue pour le renforcement des moyens de la BCRG en matière de cyber sécurité ; la diversification de son portefeuille d’investissements notamment dans le secteur du logement ainsi que l’accompagnement des entreprises locales dans la mise en œuvre du Mēga projet Simandou sans oublier l’appui à la transformation locale de la bauxite en alumine.

En plus des dossiers évoqués lors des entretiens par le Ministre Gouverneur pays, le staff de la SFI a exprimé en retour, « son souhait d´intervenir dans le domaine des infrastructures comme la SFI le fait dans d’autres pays africain notamment au Sénégal, en RD Congo, au Niger et en Mauritanie. Pour avancer dans le montage des dossiers, une équipe spécialisée de la SFI en PPP est attendue à Conakry, très prochainement afin d’explorer ces domaines.

C’est sur ces notes d’espoir et après une belle moisson d’engagements fermes et de promesses d’appuis et d’accompagnement des partenaires en faveur de la Guinée que la délégation gouvernementale a bouclé son séjour de travail fructueux dans la capitale fédérale américaine, Washington DC.  


Synthèse/ Service Communication, Relations Publiques.

Article précédentGuinée /FMI : 𝗨𝗻 𝗰𝗼𝗰𝗸𝘁𝗮𝗶𝗹 organisé à Washington, à 𝗹’𝗵𝗼𝗻𝗻𝗲𝘂𝗿 𝗱’𝘂𝗻𝗲 𝗮𝗺𝗶𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲.
Article suivantArrêt sur image: La « Team-Guinée » et l’Administrateur du Groupe 2 de pays africains au FMI.