MEF/UPP : des cadres et agents de l’Etat formés à l’utilisation de l’outil P-FRAM pour une gestion efficace des risques budgétaires liés aux Partenariats Publics Privés.

27

Sous l’égide du Ministère de l’Economie et des Finances et à l’initiative de la Coordination de l’Unité en charge des PPP au Département, en partenariat avec la Mission Technique du FMI, un atelier de formation et de renforcement des capacités regroupant, une soixante de cadres et agents du MEF et des Départements Sectoriels, s’est tenu du 18 au 22 janvier 2024 à Conakry.

Cette session de renforcement de capacité a porté essentiellement sur les enjeux et défis liés à la connaissance et à l’appropriation des techniques de gestion des risques budgétaires liés aux marchés de Partenariats Publics Privés et la prise en main de l’Outil P-FRAM développé par les services du Fonds Monétaire International.

Pour le Coordinateur de l’Unité en charge des PPP au Département : « l’atelier de Conakry a été l’aboutissement d’un travail mené conjointement par le Département et les services de la mission d’assistance technique du FMI de nature à mieux outiller les cadres guinéens impliqués dans l’élaboration, la mise en œuvre et suivi des PPP par rapport aux risques budgétaires de ces machés ». Mamadou Dian Bah a salué « la pertinence de cette formation, de la qualité de l’expertise de l’équipe du Fonds et surtout les contenus dispensés aux participants. »

Au cours de cet atelier d’échange et de partage, les participants venus des services de l’UPP, des marchés publics, de la DNIP, de l’ACGP, des départements sectoriels des Infrastructures et travaux Publics, des Transports, de l’Energie, de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Urbanisme et de l’Habitat et autres,  des thèmes portant sur le cadre global de gestion des PPP, de la gestion des risques budgétaire, de l’intégration des PP dans le cycle budgétaire relativement au processus décisionnel des transparence, de la préparation et de l’utilisation de l’outil P FRAM.

 Ces cadres qui sont des maillons essentiels du dispositif du Partenariat Public Privé se devaient d’avoir des connaissances approfondies et des aptitudes développées dans l’évaluation de l’impact des PPP sur la soutenabilité budgétaire en prenant en compte les facilités et avantages offerts par l’outil P FRAM. Le pays étant engagé dans la mise en œuvre de gros chantiers d’infrastructures et des investissements directs étrangers s’adossant sur des partenaires nationaux et étrangers solides et performant, il est impératif d’avoir une masse critique de cadres et agents maitrisant les outils de gestion, de supervision et d’évaluation des marchés PPP en termes de qualité et de pertinence relativement à la mise en ouvre de la loi PPP adoptée en 2017 et ses décrets d’application.

Mme la responsable de cette Mission Technique du FMI, Mme ONI Raoilisoa après avoir appréciée l’accueil et les facilités offertes à sa mission technique, se félicitera de la tenue de cette session, « de la qualité et du nombre des participants », toute chose dira t elle qui « atteste de l’intérêt du Gouvernement a renforcer les capacités de cadres et agents singulièrement en ce qui concerne la connaissance et l’appropriation de l’outil P FRAM. » Mme ONI Raoilisoa soulignera l’important de l’appropriation de cet outil par les Guinéens … » Ce qui contribuera à limiter les risques budgétaires et à renforcer les bases de la transparence et de l’efficacité dans la mise en œuvre des marchés PPP en Guinée les années à venir », confiera-t-elle.

Saisissant l’opportunité, le Secrétaire General du Ministère de l’Economie et des Finances, agissant au nom du Ministre Moussa Cissé, félicitera les initiateurs et organisateurs de cette session de formation et de renforcement de capacités. El Hadj Abdoulaye Touré, rappellera toute l’importance que le Chef du Département, Moussa Cissé, attache aux programmes de renforcement des capacités des cadres et agents du MEF et surtout, au respect des principes de bonne gouvernance, de transparence et de redevabilité dans la gestion des finances publiques … domaine qui s’attache aux marchés PPP.

Tout en remerciant la mission technique du FMI, le Secrétaire General du Ministère de l’Economie et des Finances, convaincu que les seules capacités publiques ne peuvent ou ne suffisent pas à financer le développement, exhortera les participants : « à mettre a profit les connaissances et enseignements pratiques tirés de cette formation pour faire en sorte que les services publics gèrent au mieux les instruments juridiques, les aspects financiers et budgétaires afin de rassurer les potentiels investisseurs en les accompagnant pour l’atteinte des objectifs ambitieux de développement socio-économique du Pays. »

Service Communication, Relations Publiques MEF

Article précédentMEF/Obsèques : Symposium pour rendre les hommages ultimes à la mémoire de l’ancien Ministre, Soriba Kaba.
Article suivantCape Town : Le Ministre, Moussa Cissé, défend le Méga Projet Simandou, au Forum Minier International d’Indaba, en Afrique du Sud.