MEF/FSI : Le Directeur du FSI, Saliou Kalissa rentre d’un voyage d’études à Rabat au Maroc.

62

Sur invitation de la présidence de l’ASIF (Association Panafricaine des Fonds Investisseurs Souverains), le Directeur du FSI, Mr Saliou Kalissa a effectué du 12 au 13 Février 2024, une visite d’échanges et de travail à Rabat au Maroc.  Ce voyage d’études, ponctué d’échanges a été mené auprès de deux (2) fonds souverains d’Afrique, assorti d’un partage d’expériences pour capitaliser les acquis et implémenter le process en Guinée.

Lors de son séjour à Rabat, le Directeur du FSI, Mr Saliou Kalissa a eu une séance de travail avec le staff de Direction Générale d’ITHMAR CAPITAL (Fonds Souverain du Maroc) ainsi qu’avec les cadres des différents pôles de directions. Les échanges se sont articulés autour de deux axes. D’une part, le mode de fonctionnement, le positionnement, le mandat et la gouvernance d’ITHMAR CAPITAL, en tant que modèle de Fonds Souverain en Afrique. Et de l’autre, de longues séances de passage en revue des textes règlementaires produits par le FSI Guinée à l’effet de recueillir des observations des interlocuteurs Africains par rapport à la conformité des textes.

Un benchmarking de fond sur les textes règlementaires produits et disponibles notamment le Projet de Loi et de Règlement. En effet, selon, le Directeur Kalissa Saliou : « Les textes règlementaires du Fonds Souverain d’Investissement de Guinée ont été partagés avec deux structures (ITHMAR CAPITAL du Maroc et AGACIRO (Fonds de Développement Rwandais). Deux structures assurant la présidence de l’ASIF, qui fédère plus d’une dizaine de fonds d’Afrique, membres de l’ISFWF (International Forum of Sovereign wealth Funds), qui à son tour, rassemble plus d’une trentaine des fonds souverains du monde. L’objectif de réforme qui concerne le Fonds Spécial d’Investissement (FSI), dans la mise en œuvre du plan d’actions opérationnel 2023-2024 du Ministère de l’Economie et des Finances, est d’œuvrer pour la création d’un Fonds Souverain, dédié au financement des projets de développement de la nation ».

Cette approche avec les pairs développée à Rabat, visait à améliorer le mode de gouvernance par l’adoption des meilleures pratiques des Fonds Souverains d’Investissement, permettant ainsi de donner l’opportunité d’intégrer les différentes plateformes en partage.

Le Directeur du FSI, Mr Saliou Kalissa souligne, enfin que : « Pour répondre aux aspirations légitimes de sa population de manière durable, le Gouvernement guinéen, à travers le Ministère de l’Economie et des Finances s’emploie à créer les bases solides d’un fonds souverain, gravitant autour de la mutualisation des ressources du pays, tout en optimisant la gestion des investissements pour booster la réalisation des grands projets nationaux. »

 Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEF.

Article précédentDubaï / Forum : Rideau sur les travaux de la Table Ronde des Bailleurs de fonds pour le financement du Programme de Référence Intérimaire (PRI)
Article suivantMEF/DGCMP : Outre des résultats probants, la digitalisation de l’écosystème de la commande publique est en marche !