MEF/DNIP : Clôture en beauté de la grande Revue Globale des portefeuilles actifs des projets et programmes d’investissements publics financés par la Banque Mondiale, la BID, la BAD et la BADEA.

206

Ce fut un événement novateur dans l’approche de suivi évaluation rapproché, des projets et programmes d’investissements publics en Guinée….la première revue globale des portefeuilles actifs financés par les grandes banques de financement du développement qui viennent en appui à la Guinée.


Ce grand rendez-vous d’échanges et de partages de 3 jours, a été solennellement clôturé, le vendredi 5 avril 2024, à Conakry, sous les auspices du Premier Ministre, chef de Gouvernement, M Bah OURY.

Pendant 3 jours, les experts et techniciens des staffs pays de la Banque mondiale, de la Banque Islamique de Développement et de la Banque Africaine de Développement, de concert avec les équipes des Unités de Gestion des Projets et programmes d’investissements publics, les hauts cadres des départements sectoriels appuyés par le management de la Direction Nationale des Investissements Publics, ont passé au peigne fin, la palette des projets et programmes.

Un exercice qui a permis de resituer les goulots d’étranglements, les facteurs bloquant notamment, la lourdeur administrative, retard dans la mise en place des unités de gestion des projets et des conditions juridiques et institutionnelles de mise en vigueur des accords de financement, la gouvernance déficiente de quelques projets, les récurrents problèmes de retard d’indemnisation des personnes affectées par les projets, les difficultés de disponibilisation des fonds de contrepartie, la lenteur dans le processus de passation des marchés, la faible qualité des dossiers de certains projets à soumettre aux bailleurs pour ANO, le retard dans l’obtention des ANO  des bailleurs tout comme, la lourdeur pour le paiement des comptes bancaires des projets au niveau de la BCRG.

Sur toutes ces questions et préoccupations, le Directeur National des Investissements Publics, a fait une synthèse des points d’attention et des recommandations formulées par les participants, à l’attention de l’administration et des Bailleurs de fonds. Ibrahima Sory Camara, a apporté des argumentaires et des commentaires éclairés, lors de la séance de clôture, de la revue globale.

Intervenant à son tour, le Ministre de l’Économie et des Finances, tutelle financière des projets et programmes d’investissements publics a remercié les partenaires pour leur appui constant et précieux à la Guinée. Mourana Soumah a mis cependant en exergue, les obstacles et difficultés de parcours qui pénalisent la mise en œuvre des projets figurant dans les portefeuilles actifs, et impactant du coup, la capacité d’absorption des ressources allouées au pays.

Le Ministre de l’Économie et des Finances a rassuré, les uns et les autres, de l’engagement de son département et du Gouvernement, à donner une impulsion nouvelle à la gestion des projets et programmes d’investissements publics, pour le bien des populations guinéennes.

Il soulignera, lors de son discours de restitution des travaux, l’importance de la culture du résultat avec en toile de fond, la signature et le suivi des contrats de performances avec les UGP, tout en insistant sur la synergie d’action avec les départements sectoriels dans la mise en œuvre des projets et programmes et des plans d’Amélioration de la Performance des Portefeuilles Pays. « Tout sera fait pour qu’on soit très performant, les mois à venir » conclura, Mourana SOUMAH.

Visiblement très satisfait de la qualité des travaux, des points d’attention et des recommandations formulées, le Premier Ministre, Chef de Gouvernement remerciera les acteurs et partenaires présents à la revue globale. « L’exercice a été bien fait. Le diagnostic est pertinent. Lorsqu’on a un malade, on le diagnostic. Après délivrance de l’état de sa santé, qu’est-ce qu’il faut faire ensuite ? Il faut lui donner la médication nécessaire pour le guérir », affirmera d’emblée, le Chef du Gouvernement, M. Amadou Oury BAH.

Livrant un discours du cœur empreint de réalisme et de pragmatisme, il soulignera que : « c’est la Guinée qui est dépeinte ainsi et qu’il faut tout faire pour la guérir dans ce contexte actuel. D’où la nécessité de la mise en place d’une équipe à la Primature, qui se chargera du suivi de toutes les unités de gestion des projets et programmes, financés par les partenaires au développement, de même pour les projets financés par le Budget National de Développement (BND), avec des objectifs précis. »

Dans son argumentaire cohérent et lucide, le Premier Ministre, BAH OURY a précisé que le diagnostic qui est fait, est une phase du travail qui permettra d’avoir un tableau susceptible à chaque point, de savoir où nous en sommes, afin d’anticiper. « À notre niveau, nous allons le faire. En plus des contrats de performance que les coordinateurs de projets ont signés, nous allons marquer chaque action pas à pas, et à chaque défaillance, nous aurons la possibilité d’être alertés pour corriger, rectifier et ajuster pendant qu’il est temps », conclura-t-il

 .
La cérémonie de clôture a été marquée par la signature de certains contrats de performance avec les coordinateurs de projets ainsi que la remise de satisfécits à quelques meilleurs coordinateurs de projet qui se sont illustrés en 2023, au rang desquels, Mr Arafan Bayo du projet PUEG;  Projet clôturé cette année.

Service Communication Relations Publiques MEF

Article précédentMEF/Audience : le Ministre Mourana Soumah confère avec l’ambassadeur du Japon en Guinée et le Patron de la Banque classique BNG.  
Article suivantl’Aïd El Fitr : Le Ministre Mourana Soumah en compagnie de ses proches collaborateurs et coreligionnaires, était à la grande prière à la Mosquée Mohamed 6 d’ENTA.