MEF/DNCF : Un atelier de remise à niveau pour (les cadres et agents) contrôleurs financiers des Régions de la Haute Guinée et de la Guinée Forestière.

175

Kankan, la capitale de la Haute Guinée abrite les travaux d’un important atelier de formation et de renforcement des capacités à l’intention d’une vingtaine de contrôleurs financiers relevant des Régions naturelles de la Haute Guinée et de la Guinée forestière. Démarré sous l’egide de la Direction Nationale du Contrôle Financier, à l’initiative du Ministère de l’Economie et des Finances, cet atelier de Kankan couronne, un mois d’activités démarrées à Kindia, la ville des agrumes qui avait alors accueilli, la première cohorte de contrôleurs financiers de la Basse et de la Moyenne Guinée.

En effet, depuis l’arrivée de Mamadou Gando Bah à la tête de la Direction Nationale du Contrôle Financier (DNCF), les choses bougent beaucoup sur le plan de la formation. A Kankan, ce sont plus d’une vingtaine de contrôleurs financiers qui ont répondu présents à l’appel de M Mamadou Gando Bah et son staff pour participer à 5 jours de remise à niveau (du 13 au 17 mars 2023) dans la salle de conférence du Gouvernorat de Kankan.

A l’ouverture des travaux, le Directeur National du Contrôle Financier, a rappelé qu’à son arrivée à la tête de cette direction, les cadres de ses services travaillaient dans des conditions d’extrêmes difficultés, soulignant de passage que depuis plus de vingt ans, aucune remise à niveau n’avait été effectuée en ce qui concerne les contrôleurs financiers. C’est pourquoi, M Mamadou Gandho Bah se félicitera de l’appui et du soutien du Ministre Moussa CISSÉ et de son Cabinet qui n’ont pas lésiné sur les moyens mis à disposition afin de permettre à sa direction, d’assurer le perfectionnement de ses cadres. Mr le Directeur National du Contrôle Financier a exhorté à cet effet, les contrôleurs financiers à l’assiduité et à la ponctualité, mais aussi à etre attentifs lors des séances de partage pour assimiler au mieux, le contenu de la formation dispensée.

Présent à la cérémonie d’ouverture, le Gouverneur de la Région administrative de Kankan, représentant le Ministre de l’Economie et des Finances s’est réjoui du choix porté sur sa ville pour abriter cette session de formation. Mr Aboubacar Sidiki Diakité a souhaité ainsi, la bienvenue à la délégation du MEF avant d’affirmer qu’il a été honoré de représenter le Ministre Moussa CISSÉ à la cérémonie d’ouverture de cette importante séance de formation qui touche les cadres et agents des administrations déconcentrées de la Haute et Moyenne Guinée.

Sur le plan pédagogique, les participants seront éclairés autours des thématiques liées à la nomenclature des pièces justificatives des dépenses publiques, au processus d’exécution des dépenses publiques, aux contrats et investissements publics, aux innovations en matière de contrôle des dépenses publiques… Des modules dispensés par le Formateur Fodé Lamine Diallo.

Cet atelier de 5 jour permettra aux contrôleurs financiers identifiés et mobilisés d’être aguerris en matière de contrôle des dépenses de l’État afin de minimiser toute forme de détournement des deniers publics et garantir la transparence et la reddition des comptes dans la gestion des finances publiques. L’Atelier a été ponctué par la remise des ordinateurs et accessoires aux participants suffisamment outillés dorénavant dans l’exécution de leurs taches de contrôles.

Rappelons que la Direction Nationale du Contrôle Financier est un service stratégique du Ministère de l’Economie et des Finances qui joue un rôle important pour la bonne tenue des finances publiques et dans l’assainissement des dépenses de l »Etat. L’Atelier de Kankan a aussi mis en lumière l’expertise locale en termes de ressources humaines de qualité, capables d’assurer la formation sur place.  C’est le cas de l’ENARQUE Mamadou Gando Bah et de M Fodé Lamine Diallo tous, du le MEF. Des Hauts cadres qui ont reçu des formations pointues en Guinée et à l’étranger et qui peuvent assurer le partage des connaissances avec d’autres collaborateurs.

M Mamadou Gando Bah et son équipe s’investissent à fond dans ce cycle de formation et de remise à niveau pour l’exécution outiller les cadres et agents en aptitudes et compétences leurs permettant de suivre avec efficacité des dépenses de l’État dans les règles de l’art.

Service Communication, Relations Publiques.

Article précédentLe Ministre de l’Économie et des Finances reçu à Paris par le Groupe EIFFAGE et BPI France pour accélérer les projets de construction des hôpitaux régionaux en Guinée.
Article suivantLE MINISTRE MOUSSA CISSE REMET DES ATTESTATION DE FORMATION À 19 CADRES DE LA DIRECTION NATIONALE DE LA DETTE