Le DG du Trésor, Mourana SOUMAH parmi les invités prestige du Réseau des Anciens Elèves Internationaux des Ecole de Finances Publiques françaises réunis à PARIS.

283

Paris, la capitale française regroupe du 24 au 26 octobre 2023, des personnalités de haut niveau, d’éminents formateurs, de l’expertise technique et professionnelle ainsi que des hauts cadres de la grande sphère de formation sous l’égide des écoles des finances publiques françaises. L’événement qui marque le lancement solennel du Réseau des Elèves Internationaux des Ecoles Françaises de Finances Publiques « AMIFIP » a enregistré, parmi ces invités prestiges, le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité de Guinée. Mr Mourana SOUMAH était venu appuyer et accompagner, en sa qualité de « Mentor » et  surtout de Directeur hiérarchique de Elhadj Alpha Boubacar Barry, ancien élève de la prestigieuse École Nationale des Finances Publiques de Paris et actuel Agent Comptable Central du Trésor en Guinée.
Le Patron du Trésor et son proche collaborateur faisaient partie de la soixantaine d’invités et de participants venus d’Afrique, d’Asie, d’Europe, du Canada et de la France, pays d’accueil, pour partager et échanger entre anciens élèves autour de la thématique  » Regards croisés : la scolarité à l’ENFIP de France,  Quel apport pour mon parcours professionnel et Quel bénéficie pour l’administration ?

Outre la présence remarquée des ministres français en charge des comptes publics et de la fonction publique, il y avait le Directeur Général des finances publiques de France et le Directeur de l’Ecole Nationale de Finances Publiques (l’ENFIP).
La première journée, pleine et intense en format hybride, a été marquée, après les discours d’ouverture par les témoignages et partages d’expériences des anciens élèves et leurs mentors ou chefs hiérarchiques. Une séance au cours de laquelle, le Guinéen, Elhadj Alpha Boubacar Barry, ancien élève de l’ENFIP et actuel Agent Comptable Central au Trésor a  évoqué son passage dans cette prestigieuse École, la qualité de la formation reçue et surtout, l’impact de celle-ci sur son parcours professionnel en Guinée.

En effet,  sortie de cette École et après avoir connu un passage dans un EPA, ce haut cadre pétri d’expérience et de qualité professionnelle sera repéré et mobilisé par l’actuel Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique pour renforcer l’équipe de gestion et d’appui à la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique de Guinée.

Devant un auditoire attentif, Mr Mourana SOUMAH mettra en exergue les capacités et compétences de ce cadre issu de cette école de finances publiques, soulignant de passage, le travail de qualité et l’expertise de haut niveau qu’ il apporte aux services du Trésor et de la Comptabilité Publique, depuis qu’il est en poste au compte de l’administration guinéenne.« El hadj A Boubacar Barry, ACCT a contribué à nos côtés à  la conception et à la mise des réformes du Trésor, à la relecture du plan comptable de l’État, et à l’élaboration de manuels d’exécutions des dépenses et recettes publiques  tout comme à la formation de bon nombres de cadres et agents du trésor et de la Comptabilité publique. Nous sommes fiers et contents de ce qu’il nous apporte …et vous pouvez être fiers de votre ancien élève » confiera, le DG Mourana SOUMAH, devant l’auguste auditoire d’invités, de personnalités et de participants à ce forum de partage de PARIS.

Dans la trame de son intervention très suivie et bien appréciée, le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique n’a pas manqué de rappeler quelques noms d’anciens hauts commis de l’État guinéen qui sont passés par cette école…  » Karamoba Camara, Cheick Amadou, Elhadj Camara et autres Koli….ont été de brillants cadres ».

Saisissant toujours l’opportunité, le DG Mourana SOUMAH a mentionné à grand trait, « les efforts fournis et les réformes engagées par les hautes autorités du pays dans le cadre de l’amélioration de la gestion des finances publiques ainsi que les résultats louables et appréciables obtenus depuis septembre 2021 ». Il mettra à cet effet, en lumière, les projets novateurs de Digitalisation avec en toile de fond l’opérationnalisation du Système Comptable Intégré de l’État (SCIE). Un outil digital novateur qui révolutionne les méthodes de travail et le traitement des données au niveau des services du Trésor et de la Comptabilité Publique de Guinée. « Cet outil moderne qui participe de la mise en œuvre de la feuille du route du Ministre de l’Économie et des Finances, pour asseoir davantage, les bases de la transparence et de la redevabilité dans la gestion des finances publiques, est un pas en avant », confiera, le DG Mourana SOUMA. Et de rajouter que « ce projet de Système Comptable Intégré de l’Etat a été justement confié, en qualité de responsable principal, à Elhadj Alpha Boubacar Barry, ancien élève de l’ENFIP et actuel Agent Comptable Central au Trésor »... Ce qui atteste, soutiendra Mourana SOUMAH, de la marque de confiance placée en cet ancien élève de l’ENFIP de Paris et du rôle majeur qu’ il joue dorénavant dans les rouages du trésor public en Guinée.

Enfin, le Directeur Général du Trésor transmettra les salutations et les remerciements du Ministre de l’Économie et des Finances Moussa Cissé aux autorités françaises et au Directoire de l’Ecole des Finances Publiques de Paris, tout en les exhortant à continuer et à densifier les programmes de formation et de renforcement des capacités des cadres africains au titre du partenariat bilatéral. « Une formation toujours utile pour les pays africains comme le notre, engagés dans les projets et programmes de développement inclusif et durable pour le bien-être des populations » conclura, Mourana SOUMAH.

Ce séminaire atelier de partage de Paris a été ponctué de tables rondes sur : Comment dessiner la fonction publique de demain ? avec des sous thèmes portant sur : Comment dynamiser les carrières et renforcer l’attractivité des fonctions publiques ? Comment renforcer l’innovation en formation continue grâce à la digitalisation ?
Des expériences du Maroc, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Congo Brazzaville, du Madagascar, du Cambodge et en France ont été évoquées, débattues et partagées par les participants, anciens élèves et les directeurs généraux du Trésor, éminents formateurs et experts invités à Paris.
Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEF.

Article précédentAprès les assemblées de Marrakech, le Ministre Moussa Cissé fait la promotion de la « destination Guinée » au Forum UKEF (de haut niveau) à Londres, dans la capitale anglaise.
Article suivantMEF/DNCF : Des contrôleurs financiers des départements sectoriels en atelier de formation à Conakry.