MEF/UPPP : Des hauts cadres guinéens rentrent d’un voyage d’étude au Maroc pour échanger autour de l’opérationnalisation des Partenariats Publics Privés.

89

Résolument placée sur la trajectoire du renouveau dans la mise en œuvre de ses activités et pleinement engagée dans le programme de refondation de l’Etat, l’Unité PPP à travers une mission officielle guinéenne déployée sous le sceau du renforcement et de la diversification des Investissements et des Partenariats Publics Privés s’est rendue du 17 au 21 décembre 2023 à Rabat au MAROC. Objectif : échanger et partager l’expérience du Royaume chérifien dans la gestion du cadre institutionnel des PPP et de son opérationnalisation efficace pour impacter le développement socio-économique du pays.

La délégation guinéenne conduite par le Conseiller du Premier Ministre chargé des Investissements et des Partenariats Public-Privé (PPP) comprenait en outre, le Coordinateur de l’Unité PPP ainsi que trois (3) cadres des services de l’UPPP (chargés d’expertise financière, Juridique et comptable) tous en compagnie de l’expert juridique Hugues de La Forge et l’’expert financier Robert Picard du Projet d’appui à la Gouvernance Economique et Financière (PAGEF)

En partant de Conakry, les missionnaires avaient pour objectif principal, de renforcer leurs connaissances et compétences dans la perspective d’opérationnalisation engagée des dispositifs nécessaires à la mise en œuvre de partenariats publics privés explicite, dans un cadre clairement défini, accessible aux autorités contractantes, et pleinement pilotable par l’UPPP. Selon le Coordonnateur de l’UPPP, Mamadou Dian Bah : « L’équipe de cadres devaient particulièrement connaitre et s’approprier les spécificités du cadre national marocain et le comparer avec le cadre guinéen en prenant en compte les évolutions successives de ce cadre PPP. Ils devaient également à la faveur de ce voyage d’étude, comprendre les facteurs favorisants les PPP mais également les difficultés rencontrées dans le déploiement des cadres PPP nationaux et des projets opérationnels en PPP. »

Pour démarrer ce voyage d’étude, il reviendra au Directeur des Entreprises Publiques et de la Privatisation du Maroc de souhaiter la bienvenue à la délégation guinéenne avant de rappeler les liens historiques unissant nos 2 pays tout en soulignant les vastes réformes engagées par le Maroc en matière des PPP. Une approche indiquera-t-il : « basée sur la révision du dispositif du cadre juridique et institutionnel des PPP pour une démarche mieux équilibrée, souple, attractif afin de renforcer le financement des infrastructures par le secteur privé.  La volonté de sa majesté le roi d’associer le secteur privé dans le développement des Infrastructures, un partenariat ouvert au secteur national et international. »

En retour, Monsieur le Conseiller des PPP à la Primature a remercié le Directeur et son équipe pour l’accueil chaleureux réservé à la délégation guinéenne. Le Chef de mission a, dans la foulée, transmis : « le message de remerciements des Autorités guinéenne, rappelant ensuite que ce voyage d’études s’inscrit dans le cadre des réformes en cours en Guinée pour l’atteinte des objectifs de la refondation de l’Etat prônée par le Président du CNRD, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, Colonel Mamadi Doumbouya. »

Sur le terrain, le voyage d’étude a été ponctué de discussions et d’échanges d’expériences autour des activités de l’Unité des Partenariats Public-Privé du Maroc (UPPP-Maroc). Une entité placée auprès de la Direction des Entreprises et de la Privatisation du Ministère de l’Economie et des Finances. Elle a été créée en 1978 et gère toutes les questions liées aux PPP avec les autorités contractantes (ministères sectoriels). Elle est placée au centre de toutes les décisions en matière de PPP du Royaume. L’Unité PPP du Maroc s’appuie sur le service Identification des Projets susceptible d’être financé en mode PPP ; celui en charge de l’Evaluation et des Etudes et enfin, celui consacré au Suivi des Projets PPP.

Au Royaume Chérifien, confie le Coordonnateur de l’Unité PPP : « leur entité L’unité PPP joue un rôle d’assistance à l’entité publique porteuse du projet PPP, à sa demande ou obligatoire, en termes d’expertises et de conseil, et ce tout au long du processus projet PPP, de la phase identification jusqu’à la phase de gestion et suivi du contrat en passant par l’évaluation préalable. » En termes de constat, Mamadou Dian Bah note qu’au Maroc : « le cycle du projet de la phase de l’éligibilité préliminaire jusqu’au suivi de l’exploitation du projet PPP est long avec une durée estimable de 18 mois à 3 ans qui nécessite un accompagnement et de l’expertise. »

Des échanges ont par ailleurs porté sur la présentation du cadre juridique et institutionnel des PPP, la Vision ainsi que sur les perspectives des PPP au MAROC. Les missionnaires guinéens ont eu des rencontres avec les responsables et techniciens des départements impliqués dans les PPP (Ministère de l’Agriculture, Ministère de l’Energie). Il ont rendu visite à l’Office National des Chemins de Fer du Maroc et au Port de Tanger (Tanger MED SA)

A l’issue de cette expérience enrichissante, l’équipe de hauts cadres, de retour de mission, recommande entre autres : de privilégier les Partenariats Public-Privé dans la mise en œuvre des infrastructures de développement à l’image du Maroc ; d’élaborer la stratégie nationale des PPP ; de réaliser les études de faisabilité des projets susceptibles d’être financés en mode PPP pour permettre aux autorités contractantes de mener à bien le processus de mise en place des infrastructures en mode PPP ; de doter l’Unité PPP de moyens pour mieux accompagner les ministères sectoriels porteurs de projets PPP ; et enfin, de multiplier les voyages d’études pour permettre à l’Unité PPP de bénéficier de l’expérience des pays ayant fait des réformes majeures en matière de PPP.

Rappelons que ce voyage d’étude s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 4 du PAGEF permettant d’outiller les cadres de l’UPPP et les principales autorités du pays en charge des PPP à l’effet de bénéficier des expériences étrangères de déploiement et d’administration de montages partenariaux public – privé.

On le sait, la Guinée révèle des besoins importants d’investissement pour le développement économique et social de ses infrastructures en particulier dans le domaine des routes, des transports, l’exploitation minière, de l’énergie, de l’agriculture et des services afin de soutenir la croissance économique et réduire la pauvreté. Afin de créer les conditions d’un déploiement des PPP en Guinée, la composante 4 du projet d’appui à la gouvernance économique et financière, financé par le C2D via l’AFD et mis en œuvre par Expertise France accompagne le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) sur le cadre institutionnel PPP.

Synthèse : Service Communication Relations Publiques MEF