MEF/DNIP: les missions de supervisions déployées, en pleine activité sur le terrain !

47

Déployée sur le terrain depuis le 20 novembre 2023, la cinquantaine de cadres et agents, sillonne le Grand Conakry et les 4 régions naturelles du pays au compte des missions de supervisions des projets d’investissements publics en Guinée.

Sous l’égide de la Direction Nationale des Investissements Publics,  les missionnaires sont depuis, pleinement opérationnelles à l’image de l’équipe numéro 11 qui, procède au contrôle des travaux de construction et de bitumage de 14 km de voiries dans les communes de Ratoma et Dixinn.

Des travaux confiés à l’entreprise Danta Inter sous la supervision du bureau BETEC  pour un délai d’exécution de 12 mois. Le financement dudit projet est assuré par le Budget National du Développement (BND). Après la visite des 14 axes routiers composant le projet, la mission a constaté que les travaux sont effectivement en cours sur 6 axes avec un taux d’avancement physique à date de 35% (au regard du rapport MDC dressé au mois de novembre).

Autre constat, un des axes du projet est en chevauchement avec les chantiers gérés par AGEROUTE pour un linaire de 200 tandis que 7 autres axes programmés n’ont pas démarré. Le gros du travail, ressort des avancées dans la réalisation des travaux de terrassements généraux sur un linaire de 4 500, la construction à certains endroits (axes) des ouvrages hydrauliques, des dalles d’accès et de bordures .


Cependant, selon les missionnaires de l’équipe 11, l’entreprise éprouve d’énormes difficultés liées à la libération des emprises par les encombrants physiques. Pour avancer dans la mise en œuvre des travaux, il a été conseillé à l’entreprise d’augmenter le personnel sur le terrain ; d’approvisionner davantage les chantiers en agrégats et en matériels partout où le besoin se fait sentir.


La supervision des voiries à Dixinn et à Ratoma a connu la participation du maître d’ouvrage de la mission de contrôle BETEC élargie à  l’entreprise DANTA INTER.

Loin du Grand Conakry l’équipe 4 qui couvre Labé a visité les travaux de la voirie urbaine au centre-ville ainsi que le chantier (à l’abandon) pour la construction de l’école des handicapés à Popodra.

A Kindia,  l’une des équipes des missionnaires couvrant la région, s’est rendue à la centrale énergétique de Donkea pour superviser les installations et évaluer les chantiers connexes sur le barrage de Banea.

Il en est de même pour le projet agricole portant sur la chaîne des valeurs qui a des activités (agricoles et piscicoles) à Kondeya dans la commune rurale de samaya.

A Boké … les missionnaires ont jeté leur dévolu sur le chantier du projet d’aménagement de la route Boké – Dabiss, exécuté par l’entreprise AREZKI BEGEC… en phase de débroussaillage.

Dans le Sankaran, l’équipe dépêchée dans la localité était sur le chantier de construction à la base aérienne de Faranah.

A rappeler que ce sont une dizaine d’équipes mixtes composées des cadres et agents de la DNIP, de l’ACGP, du Contrôle Financier, de l’Inspection Générale des Finances, du Contrôle des Marchés Publics, de l’Unité PPP, de la Direction Nationale des Prévisions Economiques et de la Conjoncture, et autre CTSP qui vont sillonner depuis le lundi 20 novembre 2023, (et pendant une dizaine jours), le grand Conakry et les 4 régions naturelles du pays.

il s’agira, selon les hautes autorités du MEF, d’aller faire l’état des lieux, contrôler, évaluer, mesurer et suivre de façon rapprochée le niveau et la qualité de mise en œuvre des projets et programmes d’investissements publics en Guinée.

Pour le Directeur National des Investissements Publics Ibrahima Sory Camara, ce sont Au total 168 projets qui seront passés au peigne fin avec un accent particulier sur les voiries notamment les 214 km rien que sur la ville de Conakry confiera, le Patron de la DNIP-SIG. Avant  leur départ, Ibrahima Sory Camara avait exhorté les missionnaires : « à faire preuve de sérieux, d’application et de rigueur dans le suivi rapproché des projets afin de ramener des informations utiles à leur mise en œuvre efficace et efficiente en s’appuyant sur les recommandations majeures contenues dans le Dernier Rapport de la mission de terrain. »

Il est important de souligner que cette mission hautement stratégique est une des activités clefs de la feuille de route du Département de l’Economie et des Finances dans sa dimension gouvernance et reddition des comptes, conformément au vaste Programme de refondation de l’Etat en cette période transitoire.**

Le Ministre de l’Economie et des Finances avait saisi l’occasion en donnant le Top départ pour insister sur sa pertinence. Pour Moussa Cissé : « Le but ultime de l’exercice étant de faire en sorte que ces projets soient mis en œuvre efficacement au bénéfices des populations guinéennes. Vous devez travailler sans complaisance et avec désintéressement ; ramener les vrais réalités du terrain consignées dans un Rapport Digne et fidèle afin de nous permettre de prendre des décisions dignes et efficaces susceptibles d’améliorer et de renforcement la mise en œuvre des projets et programmes au bénéfice exclusif des populations. »

Service Communication Relations Publiques MEF