MEFP/BAD : Le Premier Ministre rehausse de sa présence, la cérémonie de clôture de l’Atelier de validation du plan d’amélioration du portefeuille actif des projets et programmes financés par la BAD

140

La cérémonie de clôture des travaux de l’Atelier de validation du Plan d’Amélioration du Portefeuille Actif des projets et programmes financés par la BAD en Guinée a été marqué par un geste signe d’un engagement politique fort du Gouvernement guinéen dans sa volonté de reconnaitre et de saluer la qualité du partenariat stratégique avec le Groupe de la Banque Africaine de Développement, la présence solennelle du Premier Ministre, Chef de Gouvernement, Dr Bernard Goumou aux côtés du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan ainsi qu’une belle brochette de membres du Gouvernement. Une présence appréciée et saluée par la forte délégation d’équipe d’experts et de managers chargés du « Dossier Guinée à la BAD ».

La Mission de 17 membres dirigée par Mr Joseph Martial Ribeiro, Directeur régional de la BAD pour l’Afrique de l’Ouest s’est félicité de ce haut niveau d’engagement qui atteste, selon Mr Ribeiro de la détermination du Gouvernement à donner une impulsion nouvelle au partenariat stratégique que le pays développe avec la BAD. Intervenant à l’occasion, le Chef de mission de la BAD s’est félicité de la qualité des discussions et échanges techniques au niveau sectoriel, toutes choses qui ont permis dira-t-il « d’identifier les facteurs de blocage, les goulots d’étranglements freinant la mise en œuvre efficace du portefeuille actif, de renforcer le dialogue au niveau sectoriel pour définir les nouvelles priorités du Gouvernement en lien avec le Document de Strategie Pays. »

Joseph Martial Ribeiro a réaffirmé ce faisant, l’engagement du Groupe de la BAD à accompagner la Guinée et les Guinéens pour gagner le pari du développement en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations.

Pour sa part et saisissant l’opportunité, le Directeur National des Investissements Publics a exprimé sa gratitude au Gouvernement pour avoir créé toutes les conditions afin de favoriser la mise en œuvre des activités de cette importante mission de la BAD en Guinée. Ibrahima Sory Camara affirmera : « C’est pour moi, un grand honneur de prendre la parole, au nom de Mr le Ministre de l’Economie, de Finances et du Plan, Gouverneur Pays du Groupe de la BAD, pour vous souhaiter la cordiale bienvenue à cet atelier de revue du portefeuille actif des projets et de validation du Plan d’Amélioration de la Performance du Portefeuille Pays de la BAD, notre Banque. »

Le Patron de la DNIP rappellera aux invités et aux personnalités, les axes majeurs de la mission : « Comme vous le savez tous, la mission conjointe de la BAD que nous avons eu l’honneur de recevoir pendant toute cette semaine, a pour objectif l’examen de la performance des projets de notre pays et la préparation des perspectives de coopération avec la Guinée à travers un ciblage de nouvelles interventions sur les 2 prochaines années (2023 et 2024). »

A l’entame de ses propos, le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan s’est vivement félicité de la qualité du travail abattu par les missionnaires du groupe de la BAD aux cotés de la partie guinéenne dans la Revue du Portefeuille et l’examen du Document Stratégique pays.

Pour le Ministre Moussa Cissé : « Les quatre (4) jours consacrés aux travaux techniques de revue sur l’ensemble des projets entre les UGP, la DNIP et les experts de la Banque ont permis entre autres :  d’identifier les goulots d’étranglement que rencontrent les projets dans leur mise en œuvre sur le terrain ;  de faire de propositions de solutions en vue de l’amélioration de leur mise en œuvre ; d’actualiser le Plan d’Action de la Performance du Portefeuille Pays ; et  d’engager les discussions au niveau sectoriel dans le cadre de la définition et de l’extension du Document de Stratégie Pays. »

Fait marquant de cette cérémonie, la signature d’une dizaine de Contrats de performances entre les Ministres sectoriels, le Ministre Gouverneur pays de la BAD, Moussa Cissé et les responsables des Unités de Gestion des Projets.  Un geste fort pour conférer un haut niveau d’exigence dans la gouvernance des projets en termes d’obligations de résultats.

Très attaché à la signature de ces contrats de performance, le Ministre Moussa Cissé indiquera que ces contrats permettrons de « formaliser davantage la relation de redevabilité des UGP vis-à-vis des Ministres sectoriels ; de garantir la bonne gouvernance dans la gestion des projets ; et de renforcer le mécanisme de suivi-évaluation des projets. »  Et d’ajouter dans la foulée de son intervention que « Ces contrats feront l’objet d’évaluations par un Comité interministériel qui sera mis en place par Arrêté du Ministre en charge de l’Economie, des Finances et du Plan, Gouverneur Pays du Groupe de la BAD. Ainsi, les résultats issus de ces évaluations seront déterminants pour la reconduction du contrat d’un Coordinateur. Le Gouvernement sous le leadership de Dr. Bernard Goumou attache du prix à cet exercice. »

Tout en saluant et remerciant les hautes autorités du Groupe de la BAD, au nom du Chef de l’Etat, Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a exhorté les différentes parties de veiller à la mise en œuvre des recommandations issues de la revue et du dialogue pays.

Ces recommandations précisera le Ministre Moussa Cissé : « s’articulent autour de sept (7) axes, il s’agit : du renforcement du processus de maturation des projets et programmes ; du démarrage rapide des projets ; de la gestion des projets axée sur les résultats ; d’un meilleur suivi de la coordination du portefeuille ; de la mobilisation effective des fonds de contrepartie en temps opportun et leur usage rationnel ; d’une meilleure qualification du système de passation des marchés ;  du relèvement du seuil de passation des marchés ; et d’une gestion financière plus rigoureuse. »

Rappelons que le portefeuille actif de la BAD comporte à date un total de 24 Opérations pour un engagement de 477 millions d’UC, soit 612 millions de dollars américains. Au cours de la période 2015-2022, le portefeuille a été multiplié par 3,4 points, en passant de 180 millions à 612 millions de dollars américains, soit un accroissement de 240%. Le taux de décaissement global au 31 octobre 2022, hors projets nouvellement approuvés s’élève à 42,6%, soit 264,16 millions de dollars de montant décaissé.

Les différentes rencontres entre les Experts de la Banque, la DNIP et les sectoriels dans le cadre de l’extension du Document de Stratégie Pays 2018-2022 de la Banque pour la période 2023 à 2024, ont permis de présenter les piliers du Document de Stratégie Pays et ses résultats attendus et d’élaborer un programme indicatif triennal pour les trois années prochaines (2023-2025).

Coté Gouvernement, on est certain que cette stratégie est en droite ligne avec les axes stratégiques nationaux, le Programme de Référence Intérimaire et les Cinq priorités opérationnelles de la Banque (Top 5) à savoir : Éclairer la Guinée et lui fournir de l’électricité ; Nourrir la Guinée ; Intégrer la Guinée ; Industrialiser la Guinée ; et Améliorer la qualité de vie des Guinéens. Ces instruments contribueront sans doute à la transformation structurelle de notre économie et à relever les défis de la fragilité et de l’autosuffisance alimentaire.

Synthèse : Service Communication Relations Publiques MEFP