Le Chef de Cabinet, Mr Morlaye SOUMAH Préside la célébration de la Journée Internationale des Droits de la Fille au MEFP

131

Le service Genre et Équité du MEFP à travers sa première responsable Mme Kéita Bountouraby SOUMAH a marqué cette journée du 11 octobre 2022, d’une pierre blanche. Elle a réuni plusieurs structures (clubs et associations) de jeunes filles afin de débattre en profondeur, du thème de l’année 2022 : « L’heure est venue, nos Droits, notre avenir »

Mr Morlaye SOUMAH, chef de Cabinet au MEFP a assuré la Présidence de cette cérémonie qui s’est voulue sobre. Le Chef de cabinet a joué pour les jeunes filles le rôle d’un bon père de famille en leur prodiguant de sages conseils allant dans le sens de la préparation de leur avenir. Mais il ne s’est pas arrêté simplement à cela, le chef de cabinet en sa qualité de scout, c’est-à-dire de personne qui est imprégnée des valeurs de solidarité, d’entraide et de respect, a procédé par des exemples pour expliquer aux jeunes filles la nécessité de prendre la construction de leur avenir entre leurs mains. « Il faut bien diviser votre journée, faites des activités saines, battez vous pour une cause noble, écoutez vous, pesez-vous les bonnes questions, trouvez les bonnes réponses, parlez à vos sœurs qui sont sur le mauvais chemin, détournez lès de ces chemins tortueux et sans lendemain, la meilleure sensibilisation est celle qui est faite par les paires, sensibilisez vous donc, entre vous-mêmes. » avait dit en substance Mr Morlaye SOUMAH, à ces jeunes filles.

Dans la seconde phase de cette sensibilisation, Mme Kéita Bountouraby SOUMAH qu’accompagnaient plusieurs mères en fonction au MEFP ont entretenu les jeunes filles sur la thématique : ‘’La jeune fille et le monde numérique’’ et ce fut l’occasion pour la première responsable du Service Genre et Equite du MEFP, de dire à ses jeunes interlocutrices du 11 octobre, que le téléphone portable, ce n’est pas uniquement fait pour prendre des vidéos, pour aller sur Facebook et les poster, regarder la vie de stars. Il est mieux d’utiliser l’ordinateur, le téléphone Android pour effectuer des recherches sur Google, pour sauvegarder des documents, pour suivre des cours en ligne, des séminaires de formation, faire des lectures et bien d’autres choses qui leur seront d’une grande utilité. Mme Keita Bountourabi Soumah n’a pas manqué de dire à ses protégées du jour, que tout en étant sur internet il faut savoir se méfier des cybercriminels qui pullulent la toile. Il s’agit là d’individus qui exercent la criminalité, mais à visage couvert, sur le Web.

Cette journée du 11 octobre 2022 fut une belle occasion pour l’ensemble des structures (club et associations) de jeunes filles de bénéficier au sein même des locaux du MEFP, d’une belle séance de sensibilisation autant sur la question du numérique, que sur celle de la préparation de leur avenir.

Mme Kéita Bountouraby a promis à ses hôtes du 11 octobre que l’année prochaine son service mettra à profit cette journée pour organiser en faveur de la jeune fille de Guinée une très belle fête en relation avec la thématique qui sera en vigueur. Ce sont au total, une trentaine de jeunes filles qui ont eu le plaisir d’assister à cette journée de sensibilisation.

Service de Communication, Relations Publiques MEFP.