La BID s’accorde avec le Gouvernement sur les grandes lignes de la Stratégie Pays, les 5 ans à venir.

74

Ce fut le couronnement d’une semaine pleine et active en termes d’échanges et de concertation entre la mission d’experts de la BID, les autorités guinéennes, les hauts cadres et agents des départements sectoriels en charge du portefeuille actif de la BID en Guinée. Il s’agit de la revue synthèse présidée vendredi, 23 septembre 2022 par le Chef de Cabinet du MEFP, Morlaye Soumah en compagnie du 1er Vice-Gouverneur de la Banque Centrale.
La semaine intense de travail a permis aux 2 parties de s’accorder sur les grandes lignes du Partenariat Pays pour les 5 prochaines années. Le portefeuille actif a été passé au peigne fin, d’autres pistes de projets et programmes d’investissements publics identifiés en lien avec les besoins exprimés par le Gouvernement en cette phase de refondation.
Intervenant au nom du Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Gouverneur pays pour la BID en Guinée, Mr Morlaye Soumah, Chef de Cabinet du MEFP s’est félicité des conclusions de cette mission, soulignant que le Gouvernement voudrait que cette nouvelle stratégie pays en élaboration, intègre des projets et programmes en adéquation avec le nouveau Programme de Référence Intérimaire 2022-2025 (PRI).

Le PRI rajoutera-t-il, est un outil programmatique qui prend en compte l’ensemble des préoccupations des différentes entités de la nation notamment celles recueillies au sortir de la récente immersion gouvernementale.
Le Premier Vice-Gouverneur de la BCRG s’est réjoui de la qualité des échanges et des conclusions. Mr Conté a remercié la BID pour son soutien constant à la Guinée. Il a noté que les axes 4 et 5 du Programme de Référence Intérimaire cadrent bien avec les attentes du partenariat stratégique de la BID. Il a rassuré des dispositions que le Gouvernement prendra pour mûrir les projets et dresser une liste appropriée à l’attention du Groupe de la BID. L’objectif étant de faire en sortes que ce Programme Indicatif Pays soit finalisé et démarré très vite

Côté Banque Islamique du Développement, on s’est dit très satisfait de ces consultations qui ont permis de définir les contours du cadre stratégique pays. Pour le chef de Mission, Musa SILLAH, Directeur Régional de la BID, son Institution a vu des points de convergence avec le PRI et les attentes du Gouvernement. Il dit « espérer recevoir l’éventail des projets et programmes proposés par le Gouvernement, à travers le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan pour avancer dans l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie pays pour les 5 prochaines années. »
Outre la revue de la BID, la semaine et marquée par la mission de la Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA). Reçue par le Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan et ses proches collaborateurs, la mission de la BADEA a passé en revue, le portefeuille de la BADEA qui s’élève au hauteur de 118 millions de dollars américains en Guinée.
Les échanges ont surtout été focalisés sur la mise en œuvre du projet d’aménagement de la zone industrielle de Fanyé dans la préfecture de Forécariah. Un projet financée à hauteur de 31 millions de dollars US américains par la BADEA.

Synthèse Service Communication, Relations Publiques MEFP