MEFP/DNPER : le Programme de Reference Intérimaire (PRI) validé au sortir d’un atelier d’échanges et de partage à Kindia. 

64

Kindia, la ville des agrumes a accueilli du 7 au 9 septembre 2022 les travaux de l’atelier de validation du Programme de Référence Intérimaire de la Transition (PRI). Un document de planification stratégique du développement porté par le Département de l’Economie, des Finances et du Plan sous la Coordination de la Primature.

Les travaux de cet atelier ont enregistré la présence des représentants des partenaires techniques au développement (PNUD, BAD, Banque Mondiale), des acteurs du secteur privé et de la société civile, des hauts cadres du MEFP et des BSD des départements sectoriels impliqués dans les question de planification stratégique du développement.

A Kindia, ces travaux ont été présidés par le Chef de Cabinet du MEFP, Morlaye Soumah, représentant le Ministre Moussa Cissé en présence du Gouverneur de la Région de Kindia.

Pendant la retraite studieuse de Kindia, les participants ont procédé à la relecture de la mouture avancée du document, apporté des amendements résiduels, susceptibles d’améliorer sa qualité tant sur le fond que sur la forme et sorti la version finale du projet de PRI, qui sera soumise au Gouvernement pour validation finale.

Après d’intenses travaux en plénières et en discussions de groupes thématiques Cinq (5) groupes de travail constitués ont passé en revue le Projet du PRI.  Il s’agissait du groupe 1 : statistique et cadrage macroéconomique ; du groupe 2 : analyse situationnelle ; du groupe 3 : cadre stratégique ; du groupe 4 : questions opérationnelles ; et du groupe 5 : mise en cohérence et rédaction finale. Les facilitations et modérations ont été assurées des experts de haut niveau, des cadres de la DNPER en relation avec les experts du système des nations unies. Ce qui a permis aux participants d’apporter leurs des inputs et observations qui ont été intégrés dans le Draft final du PRI validé à Kindia.

Soulignons en effet, que le MEFP avait opté dès le départ du processus, pour l’élaboration de façon participative du PRI. Les départements ministériels avaient été ainsi impliqués dans la formulation des stratégies et de leur déclinaison opérationnelle. Les Partenaires Techniques et Financiers avaient aussi également fait leurs observations sur l’avant-projet du PRI. Des concertations avaient été organisées par la suite avec le secteur privé et la société civile pour recueillir leurs contributions. C’est pour parachever l’élaboration du PRI, que le MEFP a jugé nécessaire, avant sa soumission au Conseil des Ministres, d’organiser cet atelier de validation dans la ville des agrumes début septembre 2022.

C’est donc une étape majeure qui a été franchie, lors de cette retraite de Kindia. Rappelons que sous la coordination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan (MEFP) s’est engagé dans l’élaboration du Programme de Référence Intérimaire de la Transition (PRI) sur la période 2022-2025.

Ce Programme a pour objectifs, de décliner de manière opérationnelle, la feuille de route du Gouvernement en actions cohérentes dans les différents secteurs ; de disposer d’un référentiel unique pour l’allocation des ressources budgétaires ; de se doter d’un outil de dialogue avec les partenaires au développement ; et de définir un cadre de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des actions découlant de la mise en œuvre de la feuille de route.

L’avant-projet du PRI présentant son cadre stratégique avait été validé par le Conseil des Ministres en sa session du 02 juin 2022. Il comprend : un état des lieux, une analyse diagnostique, une théorie du changement, une description des modalités de mise en œuvre, de suivi-évaluation et d’approbation, ainsi qu’une analyse des risques. Ce cadre stratégique avait été complété par la suite, par un cadre opérationnel détaillé par Ministère.

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et son Cabinet ont été saisis du DRAFT de rapport du PRI validé à Kindia. Moussa Cissé a d’ailleurs, longuement échangé autour du dossier avec le représentant résident du PNUD en Guinée et ses proches collaborateurs qu’il a reçu en audience, lundi 12 septembre à Conakry.

Service Communication, Relations Publiques MEFP.