Partenariat Stratégique : La Banque Mondiale alloue à la Guinée une enveloppe de 520 millions UDS au titre de l’IDA 20.

249

C’est une bonne nouvelle dans ce contexte post Covid encore marqué par les répercussions de la Guerre en Ukraine sur les économies mondiales… la décision du board de la Banque mondiale, d’allouer une enveloppe de 520 millions de dollars américains à la Guinée au titre des allocations des fonds globaux de l’IDA 20. Une allocation qui récompense les réformes engagées par le Gouvernement guinéen, les efforts déployés en matière de gestion des finances publiques et de stabilisation du cadre macro-économique et surtout de la bonne gestion de la dette publique, ces dernières années.

Le Représentant résident de la Banque Mondiale en Guinée, M Nestor Coffi est venu porter cette bonne nouvelle, au Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, M Moussa Cissé et son collègue en Charge du Budget, Dr Lanciné Condé, en présence du Gouverneur de la BCRG, Karamo Kaba, à la faveur d’une réunion d’échanges et de partage autour de la programmation et de l’utilisation efficace et efficiente de ces fonds en faveur des populations guinéennes.

Cette rencontre a permis aux deux parties, d’échanger sur les secteurs prioritaires à dégager et surtout, de discuter des voies et moyens pour lever les obstacles et autres goulots d’étranglement qui viendraient freiner le processus de décaissement des fonds alloués.

Le Ministre de l’économie, des Finances et du Plan s’est réjoui de cette bonne nouvelle qui permet au pays des disposer de ressources à des taux concessionnels appréciables. Le montant de 520 millions de dollars US issus d’IDA 20 sont alloués à la Guinée pour 3 ans. 27% du montant étant en prêt et 73% en dons à cause du fait que, la Guinée présente désormais un risque modéré de sa dette.

M Moussa Cissé a rassuré la Banque Mondiale de l’engagement du Gouvernement à créer les conditions idoines d’utilisation de ses ressources et dans le délais impartis. Des projets et programmes d’investissements publics prioritaires sont identifiés à cet effet. Ils viendront des secteurs impactant et prioritaires ayant de grandes capacités de décaissement en lien avec les domaines de l’énergie, des infrastructures, du secteur agricole, l’emploi jeune et du renforcement des capacités.

La rencontre, tenue dans les locaux du Ministère du Budget a permis au Pool financier du Gouvernement de passer en revue quelques projets en souffrance dans le portefeuille actif de la Banque Mondiale en Guinée notamment dans le secteur de l’eau afin de lever les obstacles et faciliter la mise en œuvre rapide et efficace des activités qui bénéficient déjà d’un financement de la Banque en faveur du mieux etre des populations guinéennes.

M Nestor Coffi et son staff de la représentation résidente de la Banque Mondiale en Guinée, se sont félicités de cette rencontre d’échanges et de partage qui participe de la qualification du partenariat stratégique et de l’amélioration du « dialogue pays » Guinée/ Banque Mondiale.

Service Communication, Relations Publiques MEFP