Une mission de la Direction Générale du Patrimoine d’Etat et des Investissements Privés en voyage d’études en Côte d’Ivoire.

148

A l’initiative du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Dr Lanciné Condé, une mission composée de hauts cadres de la Direction Générale du Patrimoine d’Etat et des Investissements Privés a entamé, le mardi 9 aout 2022, un voyage d’études en Côte d’Ivoire à l‘effet de préparer la revue des Sociétés Publiques en Guinée, projetée en septembre prochain.

Cette équipe dirigée par Mme Aissata Soumah, DGA de la structure et comprenant M Ali Sylla Chargé du Portefeuille ainsi que M Daouda Bah du Service Com du MEFP a déjà été reçue par M le Directeur Général du Portefeuille d’Etat de la Côte d’Ivoire, Mr BAMBA Seydou et son staff pour des entretiens préliminaires autour de l’agenda de la mission et des attentes de l’équipe.

Rappelons que le choix de la Côte d’Ivoire n’est pas fortuit pour ce voyage d’études ; ce pays qui a opéré de grandes reformes ces dernières années est un modèle de gestion du portefeuille d’Etat disposant dans son escarcelle « des entreprises dynamiques, bien gérées et bien suivies qui apportent de gros dividendes à l’Etat ivoirien » affirme, Mme Soumah.

Les échanges avec le DG BAMBA Seydou et ses proches collaborateurs ont été marqués par une présentation d’ensemble de l’organigramme, des activités et du portefeuille actif des entreprises. Des aspects techniques comme le cadre d’anticipation, l’approche de gestion des risques budgétaires, le suivi coaching des entreprises afin d’éviter les déperditions budgétaires ont été évoqués tout comme des expériences partagées lors des échanges.

Selon Mme Aissata Soumah, DGA en charge du Patrimoine d’Etat et des Investissements Privés au MEFP, les partenaires ivoiriens qui ont bien accueilli la délégation guinéenne, ont exposé à la partie guinéenne, les outils de modélisation, montré les mécanismes et procédures en place, le disposition de gestion assortie du système d’alerte pour un suivi rapproché des entreprises et sociétés publiques.

Des dispositifs efficaces et efficients fruits de grandes reformes engagées depuis des décennies qui ont permis à l’Etat ivoirien de tripler (en moins de 10 ans) le volume des dividendes que les entreprises (bien gérées) versent au Budget de l’Etat, chaque année. De 10 milliards de FCFA, on est passé à 30 milliards de FCFA de dividendes apportés à l’Etat ivoirien, révèle Mme Soumah.

Pour mémoire, ce voyage d’étude en cours, se poursuivra jusqu’à la fin de la semaine à Abidjan, ponctué de visites de terrain, de prises de vues et d’entretiens portant sur les programmes de renforcement des capacités des cadres, agents et autres premiers responsables des entreprises ou sociétés publiques.

A préciser qu’une seconde équipe de hauts cadres du MEFP séjourne (dans le même cadre) au Ghana pour s’approprier de l’expérience ghanéenne, en matière de gestion du Patrimoine d’Etat.et des Investissements Privés.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEFP