MEFP/ DETTE PUBLIQUE: STRATEGIE DE GESTION DE LA DETTE A MOYEN TERME – SDMT 2022 – 2026

85

 

REPUBLIQUE DE GUINEE

MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES et du PLAN

 

DIRECTION NATIONALE DE LA DETTE ET DE L’AIDE PUBLIQUE AU DEVELOPPEMENT

 

STRATEGIE DE GESTION DE LA DETTE A MOYEN TERME

 SDMT 2022 – 2026

(Pour info et partage)

Introduction

  1. Par définition, la Stratégie de gestion de la Dette à Moyen Terme (SDMT) est le plan d’endettement étalé sur deux à cinq ans, qu’un Gouvernement conçoit et met en œuvre, pour satisfaire ses besoins de financement d’endettement et réaliser ses objectifs de gestion de la dette. La gestion de la dette publique est le processus consistant à établir et à mettre en œuvre une stratégie de gestion du portefeuille de dette existant et de satisfaction des nouveaux besoins de financement, compte tenu des arbitrages de risques et de coûts inhérents aux instruments utilisés ainsi que des objectifs à réaliser.
  2. La SDMT permet d’analyser la composition du portefeuille existant de la dette. Au-delà de l’indicateur de l’encours de la dette rapporté au Produit Intérieur Brut (PIB), l’accent est mis sur les caractéristiques du portefeuille existant, mais également sur les portefeuilles futurs, autrement dit sur la direction que les autorités souhaitent prendre et la façon de gérer à la fois la dette existante et la dette à contracter. Elle a, dès lors, pour objectif de concevoir un portefeuille de la dette publique privilégiée permettant de gérer les besoins de financement à moindre coût, tenant compte des risques liés aux taux de change et d’intérêt et au profil de refinancement. Le but est d’identifier une structure de la dette apportant un arbitrage jugé favorable entre risques et coûts à moyen terme et à contenir l’incidence négative des chocs potentiels. Elle offre un cadre dans lequel les autorités peuvent prendre des décisions sur la façon de satisfaire les besoins de financement du gouvernement, compte tenu des contraintes propres au pays et de ses préférences à l’égard du risque. Elle peut, en outre, contribuer à faciliter la coordination entre les politiques budgétaire et monétaire et à fournir une politique de gestion de la dette transparente pour les investisseurs.
  3. À cet égard, la SDMT élaborée par la Guinée en décembre 2021 couvrant la période 2022- 2026 prévoit de mettre en œuvre le plan du gouvernement à moyen terme afin de parvenir à une composition optimale du portefeuille de la dette publique. L’encours de la dette publique existant à un instant donné, reflète le cumul des soldes budgétaires passés et son évolution, dépend des perspectives et politiques budgétaires futures. La capacité de financer la dette et de répondre en toutes circonstances aux besoins de financement du budget est primordiale. Le Gouvernement guinéen a élaboré un Plan de développement économique et social (PNDES) sur la période 2016-2021 qui a pour objectif majeur, l’atteinte d’une croissance à deux (2) chiffres à partir de 2022. Ce Plan est en cours d’actualisation pour sa seconde phase en tenant en compte de la Pandémie de COVID 19 qui a eu des effets socioéconomiques à travers le monde. C’est pourquoi, la stratégie adoptée doit définir les instruments qu’il faut utiliser pour combler ces besoins dans la proportion qui réduit le mieux le profil de risques.
  4. Ainsi, le présent document présente la Stratégie de gestion de la Dette à Moyen Terme (SDMT) pour la période 2022-2026. Il est subdivisé en six chapitres. Le premier chapitre donne une description des objectifs et champs couverts par la SDMT. Le deuxième chapitre passe en revue l’environnement de gestion de la dette et les hypothèses macroéconomiques retenues, ainsi que les facteurs de risques susceptibles d’influencer ces hypothèses.
  5. Le troisième chapitre examine les caractéristiques du portefeuille actuel de la dette publique et les coûts et risques y rattachés. Un quatrième chapitre est réservé à la description des hypothèses relatives aux instruments de financement (externe et interne) et aux variables du marché (taux d’intérêt et taux de change). L’avant dernier chapitre fait une analyse des coûts et risques des différentes stratégies de financement, leur faisabilité et la stratégie recommandée. Enfin et en conclusion, le plan de financement 2021 et sa mise en œuvre sont également présentés dans le sixième chapitre.

 I – OBJECTIFS ET CHAMP DE LA SDMT

Objectifs de la SDMT . La SDMT est le processus qui permet de proposer la meilleure combinaison possible entre la dette intérieure et la dette extérieure (concessionnelle, semi concessionnelle et non concessionnelle), tout en assurant la couverture des besoins de financement et l’amélioration du profil de risque de la dette.

 La gestion de la dette publique en Guinée est encadrée par la déclaration de politique d’endettement public approuvée par le conseil des ministres en date du 27 juin 2019.

Conformément à cette déclaration, les objectifs de la Stratégie de la Dette à Moyen Terme (SDMT) 2022-2026 de la Guinée à atteindre sont les suivants :

  • Combler les besoins de financement et faire face aux obligations de paiement du Trésor ;
  • S’assurer que les risques liés au portefeuille de la dette publique restent dans des limites acceptables ;
  • Garantir que les coûts de financement soient les plus faibles possibles ;
  • Développer et approfondir le marché intérieur de titres publics de la Guinée.

Pour parcourir l’intégralité de ce rapport, cliquez sur le document, ci-joint en PDF

SDMT 2022-2026 revue 2507221