Immersion gouvernementale dans l’arrière-pays : le Chef de Cabinet du MEFP sur les pas du Ministre Conde pour boucler les étapes de Koundara, Gaoual, Fria, Dubréka, Boffa et Boké.

105

Après la récente « grande immersion d’un mois » qui a vu les membres du Gouvernement sillonner le pays profond, le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan Dr Lanciné Condé a instruit son Cabinet d’aller faire l’état des lieux dans les préfectures non couvertes par cette sortie afin d’identifier les difficultés et inventorier la situation du personnel et des infrastructures d’accueil et d’évolution des agents de l’Etat au niveau des services déconcentrés du Département.

Mr Morlaye Soumah en compagnie d’un staff réduit, sillonne depuis lundi 1er aout 2022 les préfectures (non couvertes) par l’immersion du Ministre en Basse Guinée. Une mission de terrain démarrée, tambour battant avec pour première etape : Dubréka à la lisière de Conakry. Arrivé sur place, le Chef de Cabinet et sa suite ont conféré avec le Préfet, Colonel Aboubacar Sidiki Traore ; occasion de situer l’autorité préfectorale sur la portée de la mission dépêchée par le Ministre Dr Lanciné Condé.

Le préfet de Dubréka qui s’est réjoui de cette visite de terrain, a saisi l’opportunité pour souligner l’éventail de difficultés logistiques et opérationnelles que les services déconcentrés de la localité rencontrent dans la mise en œuvre de leurs activité : fermetures des carrières gérées illégalement par des sociétés chinoises qui impactaient en termes de manque à gagner des recettes à mobiliser, précarité des conditions de travail et des moyens logistiques des services sans oublier rajoutera-t-il des « pressions venues des hauts lieux »

En réponse, M le Chef de cabinet a au nom du Ministre, rassuré le préfet avoir pris bonnes notes des observations et doleances. « les infos seront remontées à qui de droit pour toutes fins utiles » affirmera Morlaye Soumah à son interlocuteur

Après les échanges, le Chef de Cabinet et sa suite ont visité les locaux de la Trésorerie préfectorale de Dubréka, les services du Plan et du Budget du Pool financier.

Bref échange avec M THEA Dominique, Trésorier préfectoral … un homme à la mobilité réduite, plein d’énergie et de volonté qui travail dans un environnement difficile : manque d’equipements et de moyens de déplacements pour faire la navette Dubréka-Kindia, dans le cadre de ses activités formelles de gestion de la trésorerie préfectorale.

Le Chef de Cabinet a été marqué par la motivation et le dévouement cet agent,  et noté les difficultés de terrain qui seront, précisera-t-il, consignées dans le rapport global.

De Dubréka, cap sur Gaoual et Koundara avec un véritable parcours de combattant sur des pistes difficiles surtout en cette période de fortes pluies. Morlaye Soumah a été accompagné pour ces étapes, par le trésorier régional de Boké, Mamady KANNE.

Arrivé à Gaoual, la mission a posé un constat alarmant … des locaux des services déconcentrés du Département à Gaoual portent encore, les stigmates des violences et autres convulsions socio politiques de janvier et février 2006-2007. Des locaux du Trésor et de la paierie de Gaoual en ruine.

Ici, tout est à refaire regrettera le Préfet. Très touché, le chef de Cabinet du MEFP a indiqué que « des dispositions seront prises pour la réhabilitation et l’aménagement des locaux et bureaux ainsi que la reconstruction de certains édifices du MEFP détruits ».

De Gaoual … la mission a rallié le grand Badiar a Koundara pour conférer avec les autorités locales, le maire, les agents des services préfectoraux et visiter notamment, les locaux délabrés du Trésor préfectoral de Koundara.

Un bâtiment construit en 1963 au compte du premier plan triennal de la Guinée. Et depuis, aucune rénovation ; il tombe en décrépitude… confiera, le Préfet, Abdourahmane Keita au Chef de Cabinet.

M Morlaye Soumah a regretté cet état de fait, et également pris bonnes notes de ce constat pour l’autorité.

De Koundara, l’equipe du Chef de Cabinet mandaté par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan rappliquera sur Boffa dans le Raponka où elle a été accueillie par le Préfet de la localité Mamadou Ciré BAH. Le préfet de Boffa a salué cette visite et surtout, l’initiative du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan qui n’a pas oublié leurs localités, dans cette vaste campagne d’immersion gouvernementale. Pour Mamadou Ciré Bah cette mission permettra de rapprocher le Cabinet du MEFP des services déconcentrés de sa tutelle.

A Boffa, le Chef de Cabinet a visité le bâtiment qui devrait servir de logement et de bureaux aux agents du MEFP préfectoral. Un bâtiment « réquisitionné par une Dame qui exige le payement du reliquat des prestations que le département devraient depuis des années à son défunt époux ingénieur du bâtiment en charge du marché. Le Chef de Cabinet, Morlaye SOUMAH, qui n’était pas au courant de cette situation a promis de remonter l’information à qui de droit à l’effet de trouver une solution idoine et urgente à ce dossier.

Dans la foulée, la délégation a fait un détour, sur le chantier du logement du Trésorier préfectoral en travaux depuis des années. Visite aussi de l’hôpital préfectoral et de la paroisse Saint joseph de Boffa où les travaux avancent à grand pas.

Une première partie d’une mission de terrain remplie. Echanges avec les autorités, visite des locaux et chantiers, constats et observations. A l’arrivé, les interlocuteurs notamment le personnel, agents et techniciens du MEFP à l’intérieur du pays disent avoir « senti la présence de l’Etat à leurs côtés ». Ils se sentent revigorés par le contact avec l’émissaire du Ministre Condé et promettent de s’investir davantage dans la mise en œuvre de feuille de route du Département et dans l’accompagnement du programme de refondation, prôné par le Chef de l’Etat Colonel Mamadi Doumbouya.

Partout où il est passé, que ce soit à Dubréka, Boffa, Gaoual et Koundara dans la région de Boké, le Chef de Cabinet a transmis le message du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan à ses interlocuteurs, allant dans le sens de la moralisation de la gestion et des finances publiques, de la rigueur dans le travail et de l’identification du personnel ainsi que du déploiement prochain des programmes de renforcement des capacités des agents. Morlaye Soumah a rassuré la volonté et l’engagement du Ministre Dr Lanciné Condé des trouver des solutions efficaces et efficientes aux problèmes de logistiques et du cadre de travail au personnel pour garantir sa performance dans l’arrière-pays.

Dernière étape de cette mission du Chef de Cabinet et suite : Fria, la cité de l’alumine avant la boucle à Boké, siège de la Région Administrative.

  Synthèse, Service Communication, Relations Publiques MEFP.