L’AFD accorde un prêt de 50 millions d’euros à la Guinée pour financer le projet de traitement des déchets solides dans le grand Conakry

423

C’est un appui financier conséquent que la coopération française vient d’apporter au Gouvernement guinéen engagé dans une vaste et ambitieuse campagne d’assainissement du grand Conakry… la signature le lundi, 25 juillet 2022, d’une convention de prêt d’un montant de 50 millions d’euros, mis à disposition par l’Agence Française de Développement (AFD).

La convention a été signée par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Dr Lanciné CONDE et l’Ambassadeur de France en Guinée, Mr Marc FONBAUSTIER. Une cérémonie de signature qui a lieu dans la salle de Conférence du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan en présence du Ministre de l’Administration des Territoires et de la Décentralisation, Mr Mory CONDE, le Ministre du Budget, Mr Moussa CISSE et le Directeur pays de l’AFD en Guinée, Mr Olivier PANNETIER et des hauts cadres de l’administration publique.

Très satisfait de l’aboutissement de projet majeur, l’Ambassadeur de France en Guinée a souligné le caractère stratégique et très impactant en termes d’amélioration du cadre des vies des populations de Conakry.  Mr Marc FONBAUSTIER affirmera que ces ressources allouées par l’AFD serviront au financement du projet de construction d’un centre d’enfouissement technique des déchets solides à Baritode dans la commune rurale de Kouria (Coyah).

En effet, ce projet est une réponse structurante et durable au récurent problème d’assainissement dans la ville de Conakry étant entendu que la grande décharge à ciel ouvert de la minière est saturée et débordée. Elle constitue, de l’avis de l’ambassadeur de France en Guinée, un véritable fléau écologique, sanitaire et social pour les riverains et au-delà, les habitant de la capitale guinéenne. Mr Marc FONBAUSTIER qui a salué cette avancée a précisé qu’outre cet appui de l’AFD, une enveloppe additionnelle de 20 millions d’euros (sous forme de dons) de l’Union Europeenne est attendue pour boucler le financement de ce grand projet de traitement des déchets solides dans le grand Conakry. Le diplomate français a rappelé que cette signature est (la 3-ème du genre) que son pays, passe avec le Gouvernement guinéen ; signe que « la France reste bien aux cotés de la République de Guinée en appui à l’amélioration des conditions de vie des Guinéens et Guinéennes » conclura, Marc FONBAUSTIER.

Ce geste a été hautement apprécié par Mr le Ministre de l’Administration des Territoires et de la Décentralisation. Mr Mory CONDE qui gère les collectivités décentralisées a rappelé les grands problèmes que le Gouvernement rencontrent en matière d’assainissement et de l’amélioration du cadre de vie des populations surtout à Conakry. Il est revenu sur les instruction du Pdt de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya instruisant le Gouvernement d’agir dans l’urgence et surtout, de trouver des solutions efficaces et durables à cette problématique.

C’est en cela que Mory Condé se réjouira de cet appui financier de l’AFD et de celui de l’Union Européenne, attendu incessamment pour la construction du Centre d’enfouissement des déchets solides de Kouria.

Et, c’est au nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Colonel Mamadi Doumbouya et du Premier Ministre Chef de Gouvernement que le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a vivement remercié l’AFD et le Gouvernement français pour cet accompagnement « porteur d’espérance permettant au Gouvernement d’apporter des solutions structurantes et pérennes dans le programme d’assainissement et de traitement des déchets solides à Conakry ». Il s’agit d’un prêt qui court sur 20 ans avec une période de grâce de 10 ans à un taux de remboursement extrêmement confortable.

Le projet objet de financement sera exécuté par l’Agence Nationale d’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASP) indiquera, Dr Lancine CONDE qui a invité « les populations du Grand Conakry et particulièrement les jeunes à soutenir la mise en œuvre de ce projet … Conakry doit demeurer la perle de l’Afrique de l’Ouest » affirmera, le Chef du Département de l’Economie, des Finances et du Plan.

Dr Lanciné Condé a réaffirmé la volonté du Gouvernement, d’accomplir la vision du Chef de l’Etat, Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, celle de relever le grand défi d’assainissement et de traitement des déchets solides (à court et moyen termes) dans le Grand Conakry et à l’intérieur du pays.

Après le rituel des discours, la cérémonie a été ponctuée par la signature de l’accord de prêt et l’échange des parapheurs entre le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et l’Ambassadeur de France en Guinée.

Synthèse/ Service de Communication, Relations Publiques MEFP.