Le Chef de Cabinet, Morlaye Soumah représente à Bujumbura, le Ministre Dr Lanciné Condé à la 1ère Session du Conseil des Gouverneurs du Fonds de Solidarité Africains.

113

Mandaté par le Ministre, Dr Lancine Conde, Mr le Chef de Cabinet, Morlaye Soumah a (au nom du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan) représenté la Guinée aux travaux de la 1ère Session du Conseil des Gouverneurs du Fonds de Solidarité Africains, en qualité d’observateur. Ces assises du FSA ont eu lieu à Bujumbura, la capitale Burundaise du 28 au 29 juin 2022.

Pour le Chef de Cabinet du MEFP, « le Fonds de Solidarité Africain (FSA) a pour mission de contribuer au développement économique et au progrès social de ses Etats membres africains. Le FSA facilite en effet, à travers ses différentes techniques d’intervention, l’accès aux ressources financières nécessaires à la réalisation des projets d’investissement et autres activités génératrices de revenus ».

Mr Morlaye Soumah qui a pris une part active aux travaux des Gouverneurs, en portant la voix de la Guinée, souligne que le Fonds de Solidarité Africains (FSA) « ambitionne de devenir une institution panafricaine forte et innovante au service de la transformation structurelle des économies des États membres »

Rappelons que parmi les quinze (15) Etats membres du FSA, onze (11) étaient représentés à ce Conseil des Gouverneurs (en présidentiel ou virtuel) à l’exception du Bénin, de la Guinée Bissau, de l’Ile Maurice et du Togo. Cinq pays africains ont participé aux travaux en qualité d’observateurs. Il s’agit du Cameroun, du Congo, du Nigéria et de la Guinée. La Guinée Equatoriale s’est jointe aux assises en format virtuel.

Des échanges et débats ont ponctué cette première Session du FSA. Toutes choses ayant permis aux Gouverneurs des pays membres de convenir d’un certain nombre de décisions et de résolutions. A commencer, selon Mr le Chef de Cabinet du MEFP, par « l’approbation du rapport d’activité de l’exercice 2021 du Conseil d’Administration ainsi que le bilan et le compte de résultat de l’exercice clos au 31 décembre 2021 ».

Des comptes qui font ressortir d’après Mr Morlaye Soumah « un total bilan de 127 milliards 589 millions 750 mille 393 franc CFA, des engagements hors bilan signés de 127 milliards 632 millions 258 mille 181 franc CFA ressortant un résultat net bénéficiaire 1 milliard 510 millions 445 mille 918 franc CFA »

Au titre des décisions majeures, la nomination de la Marocaine Mme Sophia ZAIDI et de la Congolaise Mme Denise NTONTA dans les fonctions respectives d’Administratrices indépendantes titulaire et suppléante pour l’Audit. Les Ghanéennes Afua DJIMI (née AMOAH) et Nana Afoah APPIAH-KORANG deviennent administratrices indépendante titulaire et suppléante pour le Risque.

Cette 1ere Session du Conseil des Gouverneurs de la FSA de Bujumbura a par ailleurs, decidé de réserver un traitement diligent à toute demande d’adhésion au Fonds de Solidarité Africain à tout nouveau pays africain, actionnaire de la catégorie « A », qui aura soumis sa candidature plus de deux (2) mois avant la tenue de la prochaine session du Conseil des Gouverneurs.

Grâce à sa contribution de qualité dans les panels, travaux techniques et rencontres en plénières assorti du lobbying exercé auprès des Gouverneurs et autres participants, le Chef de Cabinet du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan a réussi à faire approuver par le Conseil des Gouverneurs « l’admission de la République de Guinée en qualité d’Etat Membre Régional du Fonds de Solidarité Africain (en qualité d’Actionnaire de catégorie A). une décision sous réserve de la communication au FSA du Communiqué du Conseil des Ministres du Gouvernement Guinéen relatif à l’adhésion du pays au FSA ». De toute évidence, le processus d’adhésion de la Guinée au FSA devrait passer par une validation au Conseil des Ministres avant la ratification de la convention par le CNT et l’émission de l’avis juridique de la Cours suprême.

 En attendant, et de l’avis de l’émissaire guinéen à ces travaux, « l’adhésion de la Guinée au FSA est une bonne opportunité pour accompagner les promoteurs privés et l’Etat dans la recherche des financements afin de réaliser les travaux d’investissement ». En effet, les ressources disponibles du FSA pourraient être mobilisées afin d’aider le pays dans le financement des grands chantiers de la CAN 2025 en perspectives.

Au titre des recommandations, les Etats membres ont été invités à régler les arriérés de paiement au titre du capital appelé et du Fonds Spécial de Bonification (FSB) de même que la mise à jour de leurs contributions au titre du capital et du Fonds Spécial de Bonification. Enfin, les Assises de Bujumbura ont decidé de la tenue de la 2ème Session Ordinaire du Conseil des Gouverneurs à Bangui en République Centrafricaine, le 26 mai 2023.

Il est important de souligner que le Fonds intervient dans tous les secteurs de d’activités, en faveur des États membres, du système financier et des promoteurs à travers différents instruments, notamment : la garantie individuelle des prêts bancaires et des émissions d’emprunts obligataires destinés essentiellement au financement des projets d’investissement ; la garantie de portefeuille en faveur des banques afin que celles-ci financent les PME/PMI des Etats membres ;  la bonification de taux d’intérêt des prêts accordés aux Etats et à leurs démembrements ; la ligne de garantie aux Fonds Nationaux de Garantie pour accroitre leur capacité d’intervention ; le refinancement des échéances de prêts (avec ou sans allongement de la durée des prêts) pour assurer l’adéquation des flux de trésorerie générés par l’entreprise et le service de la dette auquel elle doit faire face ; La contre garantie des cautions individuelles et des lignes de cautions des marchés de BTP et des opérations présentant un intérêt stratégique pour les États membres ; La ligne de contre garantie des cautions des marchés de BTP aux grandes entreprises de BTP, destinée à couvrir des cautions qui seront délivrées à ces entreprises par des établissements de crédits dans le cadre de l’exécution de futurs marchés de BTP ; La couverture des opérations d’import/export dans le cadre de la réalisation des contrats commerciaux internationaux.

Le Fonds de Solidarité Africain intervient également à travers les instruments opérationnels suivants : la gestion de fonds pour compte de tiers, la prise de participation et l’arrangement de financement.

A rappeler que c’est à Niamey, du 25 au 26 mars 2022 que la Guinée avait participé en qualité d’observateur à la 26ème session ordinaire du Conseil d’Administration du Fonds de Solidarité Africain (FSA). A cette occasion, la Guinée avait adressé une lettre d’intention d’adhésion au Directeur Général du FSA. Le Conseil d’Administration a pris acte de cette lettre d’intention et décidé de la soumettre à la 1ère session du Conseil des Gouverneurs. C’est à la suite de cette démarche que la Guinée a été invitée à prendre part, en qualité d’observateur à la 1ère session du Conseil des Gouverneurs du Fonds de Solidarité Africains tenue en fin juin 2022 à Bujumbura dans la capitale Burundaise.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEFP.