Les superviseurs de la DNIP passent au peigne fin à l’intérieur du pays, la situation des projets et programmes financés sur BND et FINEX

112

C’est un carnet de route sur les pas des équipes de superviseurs dépêches par le Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan dans le pays profond pour s’assurer de la qualité et de l’adéquation dans la gestion et mise en œuvre des projets et programmes d’investissements publics financés par BND et le FINEX.

L’équipe suffisamment outillée et armée en support de suivi évaluation par la DNIP est pratiquement sur les chantiers depuis le 16 mai … Que ce soit en Basse Guinée, en Moyenne Guinée, en Haute Guinée ou dans la région forestière ou encore dans le grand Conakry. 

le gros chantier des échangeurs en haute banlieue de Conakry et les bâtiments en construction devant abriter le siège de certaine administration de départements

                                                            l’échangeur T 9

                                              sièges d’administration en chantier

les infrastructures routières Coyah Mamou

                                                la route Mamou Coyah

les grands projets d’adduction d’eau pour les villes de l’intérieur notamment en foret

les travaux en cours sur l’axe routier, Dabola Cissela et Cissela Kouroussa 

                                                            axe Dabola Cissela 

L’ouvrage de franchissement (Pont) entre Kankan- Kérouané, financé par l’AFD, les ainsi que les travaux de la voirie urbaine de Beyla qui traînent encore

                                                        voirie urbaine de Beyla

                                                 Pont Kankan Kérouané 

Plus loin, dans le Badiar à Koundara, en route pour aller voir les travaux de restauration du Parc Niokolo Badiar

Les superviseurs dans les grandes forêts pour contrôler les projets sur la biodiversité   dans la foret classée du Ziama à Macenta et plus loin dans les réserves du Mont Nimba à Lola

                                             équipe dans la foret de Ziama 

Des images parlantes pour vous faire vivre les temps des équipes de superviseurs qui sillonnent l’arrière-pays

Ces missionnaires avaient été mobilisés et motivés à leur départ.

t pour effectuer ce travail exaltant et précieux.   Pour le Directeur National des Investissements Publics cette mission de grande importance enclenchée par la Direction Nationale des Investissements Publics avec le déploiement sur le terrain, d’une équipe de 40 superviseurs chargés d’évaluer la mise en œuvre des projets et programmes d’investissements publics sur financement BND. « Elle est en parfaite adéquation avec la vision des nouvelles autorités à l’ère de la refondation, à rationaliser les dépenses et à qualifier la gestion des projets afin que leurs résultats impactent positivement les conditions de vie des population ».

Le Patron de la DNIP avait alors rappelé et souligné l’importance qui s’attache à cette activité qui est la matérialisation de la feuille de route du Ministère, se fixant pour objectif : « d’assainir le portefeuille des projets et programmes d’investissements financés sur BND, identifier les goulots d’étranglements, sortir les projets poussifs et vieux afin de répertorier les projets et programmes viables et fiables à soutenir et à promouvoir pour la performance du portefeuille ».

Après quelques jours de terrain, la moisson s’annonce abondante et précieuse.

Service Communication, Relations Publiques MEFP