MEFP/BUDGET: Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan vante les vertus et mérites du civisme fiscal en tant que levier de développement économique.

162

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan a donné, ce jeudi 12 mai 2022, l’onction finale aux deux (2) journées de « civisme fiscal » en Guinée. Une initiative gouvernementale destinée à mettre en valeur les vertus du citoyen modèle et des acteurs du secteur privé qui s’acquittent de l’impôt pour aider au développement de leur communauté et par extension du pays.

Saisissant l’occasion, Dr Lanciné Conde a d’emblée, salué l’esprit d’ouverture qui a prévalu tout au long de ces journées de sensibilisation : « Cet esprit s’est concrétisé par un dialogue franc et direct tant ici, qu’hier auprès des étudiants à l’Université de Sonfonia et ce matin auprès de nos concitoyens au Marché Niger de Kaloum et à la Mairie de Matoto. Ces échanges qui ont permis de recueillir les attentes des citoyens envers leur service public fiscal seront analysés et formalisés. Ils seront traduits en une feuille de route pour renforcer le civisme fiscal et réconcilier l’Administration fiscale dans son entièreté avec les usagers. Je veux vous assurer que ce chantier du civisme fiscal figure en bonne position dans les réformes du Gouvernement et du CNRD. »

Le Chef du département de l’Economie, des Finances et du Plan Plus loin, a fait remarquer devant l’auditoire, que le renforcement du civisme fiscal passe le développement d’un partenariat solide et des relations de confiance avec les citoyens et les acteurs du secteur privé, toute chose qui contribuera au renforcement de la mobilisation des recettes intérieures pour relever les défis du développement.


Conscient des grands enjeux et défis liés au développement du pays, surtout en cette phase de refondation de l’Etat, Dr Lanciné Condé mettra en exergue, le rôle et la place de l’impôt, vital dans le fonctionnement de l’Etat : « sans impôts, pas d’Etat, donc pas de services publics, pas même de démocratie. Avec un nouvel état d’esprit civique, nous pouvons dépasser le taux de pression fiscale des pays de l’Afrique subsaharienne (18 %) et permettre à la Guinée de se doter de toutes les infrastructures dont elle a besoin, de redistribuer équitablement cette richesse et de fournir à nos concitoyens, des services publics de qualité », confiera le Ministre Condé.

A rappeler que ces journées de civisme fiscal ont été marquées par le déploiement d’une séries d’activités d’information et de sensibilisation gravitant autour des thèmes alternant des séances plénières, de discussions en panels, des tables rondes assortis de la promotion d’outils innovants destinés aux contribuables. La campagne animée par les cadres du Département du Budget a touché l’université de Sonfonia, le marché Niger (Kaloum) et la mairie de Matoto où des citoyens et acteurs du secteur privé mobilisés ont posé des questions relatives au processus de paiement de l’impôt, ainsi que les avantages qui en découlent. Cette initiative s’inscrit en droite des travaux du grand chantier de refondation fiscale que le Premier Ministre, Chef du Gouvernement appelle de tous ses vœux.

La cérémonie de clôture de l’évènement, présidée par le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, a été couronnée par la remise de prix et des distinctions honorifiques à des opérateurs économiques et représentants des partenaires techniques et financiers  pour leur appui technique et financier à l’Etat guinéen.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEFP