MEFP/DNIP : Des contrats de performance signés avec les coordonnateurs et responsables des Unités de Gestion des Projets et Programmes pour un suivi evaluation rapproché de leur PTBA.

282

Une initiative novatrice, une première du genre dans la gestion des investissements publics en Guinée…l’institution des contrats de performances engageant la responsabilité des Coordonnateurs et membres des Unités de Gestion des Projets et programmes d’investissements publics financés les Partenaires au développement de la Guinée. Une initiative chère au Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan qui entend, dans la dynamique de la refondation de l’Etat, renforcer la culture de performance ainsi que la gestion axée sur les résultats afin d’accroitre la capacité d’absorption des fonds et la gestion efficace des projets.

Ce mardi, 10 mai 2022, le Département en charge des « investissements publics » a donné le ton, en procédant à la signature des contrats de performances engageant deux (2) projets relevant de la tutelle du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. Il s’agit du Projet SWEED, l’appui à l’Autonomisation des femmes et la capture du dividende démographique et de l’UCEP, l’Unité de Coordination et d’Exécution des Projets très actifs dans le renforcements des capacités.

A l’entame de cette cérémonie symbolique mais extrêmement importante pour le Département, dans la mise en œuvre de sa feuille de route, Mr le Directeur National des Investissements Publics et du Système Intégré de Gestion, grand architecte de l’aspect technique et opérationnel de l’initiative s’est réjoui de sa matérialisation. Mr Ibrahima Sory Camara insistera particulièrement sur l’objectif principal « de cette recommandation majeure découlant de la série de revues des portefeuilles actifs appuyés par la BID, la BAD et la Banque Mondiale… celui de permettre la mise en œuvre efficace et efficiente des projets et programmes d’investissements publics ».

En termes d’attentes, le Directeur National des Investissements Publics et du Système Intégré de Gestion se dira convaincu que « ces contrats institués sont de nature à encourager les Responsables et cadres des Unités de Gestion des Projets à améliorer la gestion des opérations liées à l’exécution des activités des projets, la préparation des documents techniques pour limiter les va et vient des dossiers chez les bailleurs afin de relever les décaissements, le suivi evaluation pour une meilleure visibilité sur l’atteinte des objectifs »

Après avoir campé le décors, on procèdera à la séance de signatures des contrats de performances entre d’une part, les Coordonnateurs et les membres des Unités de Gestion des projets de l’UCEP et du SWEED et d’autre part, entre Mr le Secrétaire Général du MEFP agissant au nom du Ministre et les Coordonnateurs principaux des deux (2) projets.

Une occasion mise à profit par Mr le Coordonnateur du Projet « Unité de Coordination et d’Exécution des Projets (UCEP) pour saluer et apprécier l’initiative allant dans le sens de l’amélioration des performances dans la gestion du projet. Abdoulaye Wansan BAH affirmera que « lui et son équipe feront tout pour tenir les engagements pris et etre à la hauteur des attentes par rapports aux activités inscrites dans le PTBA 2022 ». Il souhaite cependant, un appui diligent de la tutelle pour lever les facteurs bloquant avec notamment, le déblocage des fonds de contreparties.

De son coté, Mr le Coordonnateur du Projet SWEED 2 annoncera l’engagement de son équipe et lui-même à travailler pour le respect des termes du contrat de performance signé. Mamadou Safaiou BAH rappelera que son projet vient de faire valider ses activités et son PTBA, à l’issue de la première session ordinaire de son Comité National de Pilotage. « Cette session acte un budget de 18 millions de dollars US pour le démarrage de 51 activités ainsi que 283 sous activités dans 14 préfectures couvrant 153 communes urbaines et rurales du pays et ciblant 474. 590 filles de la tranche d’âge de 10 à 19 ans. » indiquera le Coordonnateur du SWEED qui compte mobiliser et motiver son staff pour relever ce gros challenge

Très satisfait des engagements pris les Unités de Gestions des deux projets, Mr le Secrétaire General du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan les félicitera (au nom du Ministre Dr Lanciné Condé) pour leur engagement et leur motivation à honorer les contrats de performances signés. Elhadj Abdoulaye Touré saluera particulièrement, le travail de fond abattu par le staff de la Direction Nationale des Investissements Publics et leadership de son Directeur pour les avancées et innovations apportés (en sous peu de temps) pour une meilleure gestion des investissements publics en Guinée. « La DNIP a fait un travail diligent et suivi dans la mise en œuvre de ces contrats… elle a surtout concrétiser très rapidement l’une des recommandations phares des revues de portefeuilles actifs » affirmera El Hadj Touré.

Mr le Secrétaire Général Touré a, dans la foulée, exhorté les uns et les autres à « s’inscrire dans la dynamique de la refondation de l’Etat en respectant les termes des contrats pour renforcer la culture de performance conformément à la gestion axée sur le résultat afin d’accroitre la capacité d’absorption des fonds et la gestion efficace des projets ».  Il a rappelé et souligné que cette initiative participe de la volonté du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan de matérialiser la Vision du Chef de l’Etat pour la refondation du pays en matérialisant les instructions du PM, Chef de Gouvernement pour un suivi rapproché dans la mise en œuvre efficace et efficiente des projets et programmes d’investissements publics à l’effet d’améliorer les conditions de vie des population.

A l’image cette cérémonie de signature, les Coordonnateurs et responsables des autres projets et programmes d’investissements publics, relevant des Départements sectoriels procèderont ce mois-ci, à des séries de signatures de contrats de performances sous l’égide de leurs Ministères de tutelle notamment dans les secteurs des Infrastructures, TP, Santé, Education, Energie, Action sociale, Mines, Environnement et autres…

Pour le suivi rapproché, une commission technique qui sera mis en place va évaluer, chaque année, tous les coordonnateurs de projets et programmes. Cette commission sera composée de 4 cadres : un (1) du Département de tutelle ; deux (2) de la Direction Nationale des Investissements Publics et un (1) de la Primature. Les résultats des évaluations (positives ou négatives) seront communiqués au Gouvernement et partagés aux PTFs pour décisions.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEFP.