MEFP/ DETTE : Lancement des premières Obligations Du Trésor (ODT) pour investir dans le développement socio économique de la Guinée.

626

Dans le cadre de la mise en œuvre du vaste programme de refondation de l’Etat s’appuyant des réformes structurelles et institutionnelles pour une gestion efficace et vertueuse des ressources publiques, le Département de l’Economie, des Finances et du Plan, sous l’impulsion du Ministre Dr Lancine Conde, a engagé un vaste plan de réformes visant à renforcer la gestion de la dette et le développement du marché intérieur des titres publics. Ce plan exécuté par la Direction Nationale de la Dette et de l’Aide Publique au Développement (DND-APD), en collaboration avec la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGT-CP) et les services de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) vise à mieux aligner les pratiques de gestion de la dette sur les meilleures pratiques internationales et notamment l’utilisation des mécanismes du marché pour l’émission des titres publics.

A date, grâce à l’appui technique et financier du FMI, une masse critique de cadres du MEFP et d’autres acteurs majeurs intervenant dans la gestion de la dette ont été formés (via Afritac) aux techniques et approches portant sur les mécanismes d’émission des Obligations du Trésor (ODT). Des outils qui viendront s’ajouter aux titres déjà opérationnels sur le marché financier, notamment les Bons du Trésor et les Emprunts Obligataires.

Dans le but d’apporter des solutions pratiques, novatrices et efficaces aux besoins pressants et aux attentes des populations guinéennes en termes d’amélioration de condition de vie et de bien etre, le Gouvernement de la Transition sous l’égide du CNRD a decidé d’émettre des Obligation De Trésor (ODT) pour un montant minimum de 800 milliards de de GNF pour une cible de 1.500 milliards de GNF. Le but de cette opération étant de financer 87 projets d’investissements publics dans des secteurs clefs de l’économie nationale notamment les infrastructures, la santé, l’éducation, la promotion féminine et les personnes vulnérables.

Le lancement solennel de l’opération ODT est prévu ce mercredi, 13 avril 2022 à Conakry, sous la présidence d’honneur du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan en présence d’autres membres du Gouvernement, des acteurs du secteur bancaire, du secteur privé et des PTFs. L’adjudication aura lieu le 20 avril 2022.

Selon Mr le Directeur National de la Dette et de l’Aide Publique au Développement, Thierno Ibrahim Bah, cette première émission des Obligation De Trésor (ODT) sera sur une de échéance de 5 ans pour un taux d’intérêt annuel de 14,75%. Les adjudications des Obligations du Trésor (ODT) s’effectuent par voie de vente aux enchères. Chaque adjudication met en concurrence les banques et entités disposant d’un compte de règlement ou d’un compte courant à la BCRG (souscripteurs directs). Les autres souscripteurs (souscripteurs indirects), personnes physiques ou morales, quel que soit le lieu de résidence, peuvent également souscrire aux ODT sur le marché primaire par l’intermédiaire d’un souscripteur direct.

Rappelons en termes d’objectifs que ces obligations du Trésor qui sont des titres publics de moyen et long termes permettront ainsi à l’Etat de lever des ressources stables et importantes sur le marché financier intérieur. Au même titre que les Emprunts Obligataires, les ODT visent à financer les projets de développement à fort impact économique et social sur le pays. Elles permettent aussi de diminuer les tensions de trésorerie de l’Etat en empruntant des dettes sur une maturité de moyen et long termes.

Pour mémoire, et dans le cadre de la diversification des instruments financiers et du développement du marché financier en République de Guinée, l’Etat, à travers le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, via la Direction Nationale de la Dette et de l’Aide Publique au Développement, a procédé par le passé, à l’émission des titres publics sur le marché intérieur notamment les Appels Public à l’Epargne (APE).  Depuis 1994, l’Etat guinéen émet des Bons du Trésor (BDTs) dont les maturités varient de 91, 182 et 364 jours.

Service Communication, Relations Publiques MEFP.