Dr Lancine Conde représente la Guinée à la 6eme Session du Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD 2.

128

C’est un projet majeur appuyé par la Banque Mondiale, l’Union Africaine, la CEDEAO, UNFPA, l’AFD et dédié aux efforts d’accompagnement pour l’autonomisation de la femme et à la capture des gains du dividende démographique. Nouakchott, la capitale mauritanienne a abrité les travaux du Comité Régional de Pilotage, l’instance Suprême de gouvernance du projet, qui regroupe (une fois par an) les Ministres de tutelle qui sont notamment les Ministres en charge de la planification et/ou de l’Autonomisation des femmes des neufs pays membres (Guinée, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Niger, Burkina Fasso, Cameroun, Bénin, Mali, Tchad) ainsi que les principaux partenaires.

Le projet SWEDD 2 s’inscrit en effet, dans le cadre de la capture du gain de croissance économique réalisée lorsque la proportion des personnes en âge de travailler est plus importante que celle des personnes inactives (capture du dividende démographique) ainsi que dans le cadre du renforcement de l’engagement politique en faveur de l’autonomisation des femmes.

Le forum SWEED 2022 a permis de faire le bilan de l’année 2021 et de fixer les priorités et les perspectives à court et moyen termes. La Session a formellement enregistré l’adhésion de nouveaux pays membres qui sont le Sénégal, le Togo et de la République du Congo.

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Dr Lanciné Condé a souligné à la faveur de cette session, « toute l’importance que le Pdt de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya et le Gouvernement guinéen attachent à la mise en œuvre rapide et efficace de ce projet pour appuyer l’Autonomisation des filles et femmes de Guinée, un maillon sensible et déterminant dans la lutte contre la pauvreté et la précarité ».

Il faut noter qu’à date, la Guinée a bénéficié d’un accord de financement de 60 millions de USD avec la Banque Mondiale dans le cadre de la phase 2 du SWEDD. La mise en œuvre du projet profitera directement à près de 500 milles jeunes filles âgées de 10 à 19 ans dans les régions de Faranah, Kankan et Labé.

En Guinée, une mission d’experts et les parties prenantes au projet ont déjà travaillé à la rédaction des six (6) sous-projets et à l’élaboration des TDR pour le recrutement des ONG d’appui dans la mise en œuvre. Le SWEED 2 est l’abréviation en anglais de l’intitulé du Projet Régional d’Autonomisation des femmes et Dividende démographique au Sahel.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEFP