Réunion de travail virtuelle entre « l’équipe-pays du FMI », les Hautes Autorités et cadres des Ministères de l’Economie, des Finances, du Plan, du Budget et de la BCRG.

179

Il s’agit d’une rencontre de haut niveau organisée ce lundi, 28 février 2022 regroupant le staff de « l’équipe pays du FMI » basée à Washington et à Conakry, en lien virtuelle avec les Hautes Autorités et cadres des Ministères de l’Economie, des Finances, du Plan, du Budget et de la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG). Ces premiers échanges techniques (préparatoires aux consultations au titre de l’article 4 du FMI) ont permis avant tout, aux nouvelles autorités en charge des questions de l’économie, des finances, du budget et de la politique monétaire de faire connaissance avec le staff de l’équipe pays du FMI.

Introduisant la rencontre, Mr le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, président de séance, a souhaité la bienvenue à l’equipe de Mme Clara Mina tout en remerciant le FMI « pour l’appui et l’accompagnement constant en faveur de la Guinée ». Dr Lancine Condé se réjouira de l’allocation des DTS et de l’appui au pays dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid 19 sans oublier, les multiples et précieuses assistances techniques dont bénéficie les départements stratégiques pour mener à bien, la conduite de la gestion macro-économique, structurelle et monétaire du pays, en cette phase de refondation de l’Etat.

Dans son intervention, le Chef du Département de l’Economie, des Finances et du Plan a brossé le contexte notamment, l’avènement des nouvelles autorités au pouvoir en septembre 2021 en Guinée, les effets de la pandémie de la covid 19 sur le pays, la crise « russo- ukrainienne » de ces derniers jours et ses répercussions sur le prix du blé et des matières premières, toutes choses qui impacteront l’économie guinéenne « non diversifiée » tributaire de ces contingences. Dr Lanciné Condé passera en revue, le cadre macro-économique actuel, la situation des finances publiques, le système monétaire intégré (SMI), sans occulter les efforts du Gouvernement pour la mobilisation et la sécurisation des recettes intérieures, la gestion efficace des dépenses publiques ainsi que la maitrise de l’inflation, nonobstant le contexte interne et externe. Un contexte nouveau en lien avec les axes majeurs des reformes et autres activités projetées dans le cadre de la refondation de l’Etat ; des axes qui méritent, dira-t-il, « un appui et un soutien renouvelés et renforcés des partenaires du Fonds Monétaire International ».

De leurs côtés, le Ministre du Budget, Moussa Cissé et le Gouverneur de la Banque Centrale de Guinée, Karamo Kaba se sont félicités de l’appui du FMI à la Guinée, faisant allusion à la récente allocation des DTS, aux missions d’assistances techniques en cours, à l’appui à la digitalisation du système de paiements des impôts (le portail e-taxe) sans oublier le code général des impôts.

A l’issue de ces interventions, il reviendra à Mme la Cheffe d’équipe du FMI, basée à Washington de remercier les autorités guinéennes et les hauts cadres de l’administration pour les facilités de travail en Visio conférence et surtout pour la qualité des informations techniques fournies afin de nourrir les échanges.

Mme Clara Mira commencera par présenter son équipe (en charge du « Dossier Guinée ») avant souligner que l’objectif de cette mission « est de mieux comprendre la situation actuelle de l’économie guinéenne ».  Une situation qui devrait partir de l’evaluation récente du contexte en faisant ressortir la situation sanitaire, l’impact de l’environnement socio politique et économique, la situation monétaire, la gestion des finances publiques ainsi que le traitement juridique adéquat pour l’utilisation des DTS alloués à la Guinée.

La Cheffe d’équipe du FMI a félicité à l’occasion, la partie guinéenne pour les efforts fournis et les reformes engagées et indiqué « toute la disponibilité de son Institution à examiner les possibilités de renforcement de l’assistance technique en soutien à l’INS et pour la rationalisation des dépenses et du cadre macro-économique ».

L’agenda calé, et avant même le démarrage des échanges techniques (au niveau des cadres et experts), le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, tout en saluant la disponibilité du FMI, a invité les services techniques des deux départements à travailler en synergie avec la Cellule Technique de Suivi des Programmes (CTSP)  sous la houlette de Mr Sidi Mouctar Dicko « à régler les détails et les questions en suspend pour parvenir aux termes des consultations à un meilleur pilotage de la gestion macro économique du pays dans le court et moyen terme ».

Synthèse, Service Communication, Relations Publiques MEFP.