Restitution des résultats de la mission d’assistance technique préparatoire au prochain Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 4).

117

Le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan, en compagnie son collègue, Ministre en charge de la Sécurité et de la Protection Civile, a présidé la séance technique consacrée à la restitution des résultats de la mission d’assistance technique préparatoire au prochain Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH 4). Cette rencontre de travail élargie au Secrétaire Général du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) et à Madame la Représente Résidente par intérim de l’UFPA en Guinée a été mise à profit par les hauts cadres de l’administration, des experts et techniciens pour faire une présentation sommaire de trois (3) documents techniques à savoir : les TDR de la mission d’assistance technique par l’INS, l’exposé des résultats de la mission d’évaluation de la situation de référence et enfin, l’approche du chronogramme du processus du RGPH4.

D’emblée, le Directeur Général de l’INS, rappelera le but de cette mission d’expert qui est celui « de procéder à une évaluation exhaustive et précise des besoins en ressources humaines et financières, en formation, en équipements et matériels complémentaires indispensables à la réalisation du RGPH4 avec les Tics ». A cela s’ajoute, selon Mr Kaba « l’élaboration du document technique du RGPH4 à la suite de l’évaluation ». Toute chose qui nécessite, argumentera, le Directeur Général de l’INS « une évaluation complète des besoins spécifiques à chacun des volets opérationnels suivants : -passage à la cartographie censitaire numérique ; -encadrement technique du dispositif de collecte de données ; -mise en place de l’infrastructure technologique ; -élaboration du document »

En ce qui concerne les résultats de la mission d’évaluation, les experts, après le travail de terrain suggèrent entre autres : le recrutement d’un expert (international) en cartographie censitaire numérique, le renforcement des capacités en GIS et en cartographie censitaire numérique de l’équipe actuelle, le renforcement de l’équipe actuelle par le recrutement d’une cinquantaine de techniciens GIS pour assurer les travaux en laboratoire pendant toute la cartographie, assortie de voyages d’études dans les pays ayant eu à réaliser une cartographie digitale de qualité (Mali, Togo, Sénégal, Côte d’Ivoire).

Les missionnaires ont également indiqué « la nécessité d’accélérer l’aménagement des locaux du laboratoire de cartographie digitale avec -une cinquantaine de postes en réseau ; -un serveur central, -internet très haut débit, -logiciel de SIG (package ESRI) -Réseau intranet, l’obtention d’un Data center propre à l’INS ainsi que l’acquisition de tablettes, des Power Banks et des Clés OTG par des mécanismes sûrs (central d’achat UNFPA ou d’autres partenaires) ».

Les propositions portant sur le chronogramme des activités ont aussi été présentées et débattues à la faveur de cette rencontre de travail organisée au Département des Finances.

Monsieur le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Cl Bachir Diallo, après avoir remercié son homologue en charge de l’économie; des finances et du plan, pour son invitation à prendre part à cette rencontre, s’est « engagé personnellement à accompagner le processus du RGPH4 pour l’intérêt général du peuple de guinée ».

Quant à Madame la Représentante résidente par intérim de l’UNFPA, elle a salué la franche collaboration entre son Institution et le Gouvernement guinéen. Mme Olga Sankara a réaffirmé la volonté et l’engagement de l’UNFPA « à accompagner le Gouvernement à travers le Ministère de l’Economie des Finances et du Plan pour la réussite de l’opération RGHP4 ».

A la fin des exposés et des témoignages des personnalités, Monsieur le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan, Dr Lancine Condé et les autres participants ont soulevé des préoccupations portant sur les questions du délai de mise en œuvre des activités, des aspects techniques et opérationnels de la phase de cartographie manuelle et (ou) numérique, des typologies de recensements et d’autres détails, le tout, dans des délais raisonnables. Des éclaircissements ont été apportés à l’ensemble des préoccupations aussi bien par les experts, le Directeur Général de l’INS, Mr Kaba Aboubacar, que par Mme la Représente résidente par intérim de l’UNFPA, Olga Sankara, à la satisfaction des participants.

En guise de clôture de la rencontre, Monsieur le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan, après avoir félicité les experts pour la qualité du travail abattu, a remercié l’ensemble des participants pour leur contribution à la réussite de la rencontre. Dr Lanciné Condé a félicité, au nom du Gouvernement, du Premier Ministre, Mohamed Béavogui et du Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya, Madame la Représentante par intérim de l’UNFPA pour son implication personnelle à la réussite de cette mission. Il a, à cet effet, réaffirmé « l’engagement du Gouvernement guinéen à s’impliquer davantage pour la réalisation à temps, de l’opération RGHP4 ».

Ce faisant, Monsieur le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan a instruit à la Direction Générale de l’INS, conformément à la vision de Son Excellence Monsieur le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, d’élaborer et de soumettre un Plan d’actions opérationnel afin de dégager des ressources nécessaires pour démarrage des activités. Le Ministre Dr Lanciné Condé a enfin, recommandé aux experts de tout mettre en œuvre dans les règles de l’art pour mieux gérer le délai de mise en œuvre du RGPH 4 en lien avec les différents processus d’indentification en cours.

Synthèse, Service de Communication, Relations Publiques MEFP.