Revue du Portefeuille actif : la BAD annonce la reprise rapide et intégrale de ses opérations en faveur de la Guinée

183

C’est sous la haute autorité de Monsieur le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Gouverneur Pays pour la BAD en Guinée (en compagnie de son collègue de l’Agriculture) qu’ont démarré, ce vendredi 28 janvier 2022, les travaux (en mode virtuel) de la traditionnelle Revue du portefeuille actif des projets et programmes financés par la BAD en Guinée. Une revue d’importance primordiale surtout, en cette phase de transition et de refondation de l’Etat où le Gouvernement a besoin de l’appui et du soutien des bailleurs et partenaires au développement notamment le plus grand Groupe Panafricain de financement du développement, la BAD.

Profitant de cette cérémonie d’ouverture de la Revue du Portefeuille, le Responsable Pays de la Banque Africaine de Développement en Guinée s’est vivement félicité « de l’intérêt et de la confiance que le Gouvernement guinéen porte à son Institution, saluant dans la foulée de son intervention « la qualité et l’excellence du partenariat stratégique entre la BAD et la Guinée ». M. Léandre Bassolé a annoncé séance tenante « la reprise des décaissements en faveur de la Guinée tout en rassurant le Gouvernement de l’engagement du Groupe de la BAD à soutenir et à accompagner le Gouvernement de la Transition dans ses efforts de mise en œuvre des projets et programmes en faveur des populations guinéennes ».

La BAD réaffirme son engagement à accompagner la Guinée dans la mise en œuvre efficace et efficiente des projets et programmes d’investissements publics.

La revue en cours est en effet, une grande opportunité de faire l’état des lieux du partenariat stratégique entre la Guinée et le Groupe de la BAD. Une coopération exemplaire, en témoigne les engagements de la BAD qui sont passés de 180 millions de dollars US en 2017 à 640 millions de dollars US en 2021 pour un portefeuille actif multiplié par trois (3) ces dernières années, confiera Mr Bassolé. Des financements qui touchent une palette de secteurs allant de l’énergie aux mines et transports en passant par les routes, l’agriculture, l’environnement, les finances, le social… jusqu’à la gouvernance.

Le Premier responsable de la BAD en Guinée a invité ce faisant, les parties prenantes à la revue « à travailler en synergie pour identifier les points de blocages, les défis et faiblesses afin que chaque projet puisse avoir un impact positif et durable sur la vie des populations guinéennes ».

Lever les obstacles et trouver des solutions pour améliorer la capacité d’absorption du pays

L’objectif majeur de cette revue, c’est de travailler en vue d’améliorer rapidement et efficacement la capacité d’absorption du pays qui pêche surtout au niveau des projets publics. C’est pourquoi, la présente revue organisée sous l’égide du Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Gouverneur Pays pour la BAD en Guinée gravite essentiellement autour des échanges techniques afin de trouver des solutions idoines aux goulots d’étranglements qui freinent ou empêchent la mise en œuvre efficace et efficiente des projets en faveur des populations guinéennes.

En introduisant les travaux, Dr Lancine Condé a tenu d’abord à saluer « le soutien et l’accompagnement constant et renouvelé du Groupe de la Banque Africaine de Développement en faveur de la Guinée, exprimant la reconnaissance du peuple et du Gouvernement guinéen sous le leadership du Colonel Mamadi Doumbouya pour la reprise rapide et intégrale des opérations de la BAD en Guinée ».

Le Ministre Dr Lanciné Condé conscient de l’ampleur du travail et des enjeux a invité à l’occasion « les uns et les autres à identifier les faiblesses résiduelles et les facteurs de blocages, surtout à tirer les leçons de nos expériences antérieures afin de fluidifier la réalisation des projets et programmes pour le bien-être et le mieux-être des Guinéens ».

Les discussions techniques portent sur les difficultés opérationnelles et facteurs de blocages du portefeuille actif. Il s’agit entre autres des pesanteurs dans les procédures de passations de marchés publics, de la question récurrente des indemnisations des personnes impactées par les projets et enfin, de la mise à disposition des fonds de contrepartie incombant à l’État guinéen en termes d’engagements contractuels avec la BAD.

La session virtuelle de revue du portefeuille de ce vendredi, 28 janvier 2022 a regroupé outre, le Ministre Dr Lanciné Condé et son cabinet, des hauts cadres de la Direction des investissements publics, des acteurs et responsables de la chaîne des marchés publics, des cadres du budget et du trésor, des représentants des départements sectoriels, des responsables des unités de gestion des projets BAD ainsi que le staff du Bureau Pays BAD à Conakry appuyé par des experts du Groupe de la BAD basés à Abidjan et à Dakar.

La modération technique des travaux a été assurée par le Directeur National des Investissements Publics, Mr Ibrahima Sory Camara. La rencontre s’inscrit dans le cadre des travaux préparatoires en prélude à l’atelier de présentation du Portefeuille et des discussions autour du Plan d’Action révisé des mesures d’amélioration du Portefeuille pour les années à venir.

Service Communication Relations Publiques MEFP