Partenariat GUINEE-BID: Le Portefeuille des projets actifs passé en examen à Conakry.

173

Le Ministère de l’Économie des Finances et du Plan (MEFP) et la Banque Islamique de Développement (BID), ont passé récemment en revue, le portefeuille des projets et programmes actifs financés par la BID en Guinée. Les travaux de cette revue du portefeuille, se sont tenus au siège du MEFP sous la présidence du Docteur Lanciné Condé, Ministre de tutelle.

Cette rencontre a vu la participation de plusieurs hauts cadres dont Monsieur DIALLO Alpha Boubacar, le Représentant Pays de la BID, El Hadj Abdoulaye TOURÉ, Secrétaire Général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, Monsieur Morlaye SOUMAH, le Chef de Cabinet, Monsieur Sanfang, Chef du Cabinet du Ministère du Commerce, de l’Industrie, des Petites et Moyennes Entreprises. Les porteurs de projets et programmes d’investissements n’ont pas manqué à cette rencontre. Ils ont tous répondu présents à l’appel du Ministre. L’objectif de cette revue visait à améliorer la capacité d’absorption de la Guinée à travers l’identification des difficultés que rencontrent les porteurs de projets sur le terrain.

À cette occasion, Monsieur le représentant pays de la BID en Guinée, indiquera que : « En Guinée, le portefeuille actif de la BID comprend 26 projets et assistances techniques pour un financement total de 746.7 millions de dollars. Le taux de décaissement à fin octobre 2021 était de 36%, un taux bien faible au regard de celui de hub de Dakar. Il y a lieu de noter que la moyenne d’âge de l’ensemble de ce 26 projets et programmes actifs est de plus de 5 ans. »

Dans la logique de son intervention, Mr DIALLO Alpha Boubacar ajoutera que : «  Lors de la dernière revue du portefeuille des projets de la BID intervenue en novembre 2021, il a été identifié quelques problèmes au niveau de la mise en œuvre de ces projets au nombre desquels problèmes on notera, le retard dans la déclaration d’entrée en vigueur des accords de financement ; la mise en place des fonds de contrepartie qui affecte les projets du portefeuille de la BID en Guinée, la faible maitrise des procédures de passations de marchés et de gestion des contrats… »

Monsieur le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, quant à lui, a salué la tenue de cette revue du portefeuille de la BID en Guinée. Le Ministre indiquera que : « Cette rencontre permettra de garantir la bonne gouvernance, d’assurer la construction et la réhabilitation des infrastructures de qualité et de promouvoir une agriculture durable et productive, en vue de la diversification de l’économie guinéenne. »

Docteur Lanciné CONDÉ, soulignera aussi que « malgré le contexte socio-politique, la BID vient d’approuver pour la Guinée deux projets pour un montant total d’engagement estimé à 207.3 millions de dollars us. Il s’agit du projet de construction de la route Labé-Mali et du projet d’interconnexion électrique de l’OMVG. C’est dans la même perspective qu’un projet d’appui au secteur de l’enseignement technique et professionnel pour un montant de 30.5 millions de dollars est en cours d’approbation au niveau de la Banque. »

À la fin de son discours, Monsieur le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, a exhorté l’ensemble des acteurs à tirer profit des leçons, des faiblesses et des expériences antérieures pour améliorer la performance du portefeuille des projets.

Pour mémoire, le portefeuille actif de la BID en Guinée compte 26 projets et programmes pour un financement total estimé à plus de 930 millions de dollars us contre 261 millions de dollars us en mars 2016. Ces projets concernent entre autres, l’électrification, la salubrité, le bitumage, la formation, l’adduction d’eau potable, le vivrier, dans les quatre régions naturelles de la Guinée. Des projets importants pour le Ministre Lanciné Condé qui tient à leur mise en œuvre rapide et efficace pour le bien être des populations.

Service Communication Relations Publiques MEFP