Dr Lanciné CONDE, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan. Un homme du sérail aux commandes d’un Département stratégique au cœur de la Transition.

188

C’est un homme du sérail qui prend les rênes d’un département stratégique qui lui est familié pour y avoir passé une frange importante de son parcours. Le Ministre Lanciné Conde, fin connaisseur des questions macro-économiques, interlocuteur averti dans la gestion des relations avec les partenaires techniques et financiers était, bien avant sa nomination, grand expert consultant, conseiller spécial de la GIZ auprès de la CEDEAO. Dr Condé s’occupait spécifiquement à cette position, de la Coordination de préparation de la Vision 2050 au bureau de la Vice-Présidente, ainsi que la supervision des activités des directions rattachées à la Vice-Présidence de la CEDEAO.

Ce meneur d’hommes, rigoureux et méthodique, pur produit de l’université guinéenne est titulaire d’un Doctorat en Sciences Économiques de l’Universitaire d’Auvergne en France. Le Ministre Lanciné Condé ne vient pas en territoire inconnu parce qu’ayant passé près d’une décennie de pleines activités dans les rouages de l’ex Ministère de l’Économie et des Finances occupant des fonctions de Conseiller mais auparavant, de Directeur avant de prendre les rênes du Département.

En effet, cet Economiste Senior, Expert en formulation, gestion et suivi évaluation des politiques publiques à longtemps dirigé la Direction Nationale des Études Économiques et de la Prévision (DNEEP) déployant son expertise dans la formulation de la vision nationale du développement, l’élaboration et l’animation des programmes économiques, l’impulsion de réformes publiques assortie de missions de suivi de conjonctures, de prévision et d’études stratégiques. Des positions stratégiques et une riche expérience qui lui ont permis, ces dernières années, d’apporter des conseils et avis techniques précieux aux Gouvernements respectifs, lors des cycles de négociations « du programme pays » avec les experts du FMI et de la Banque Mondiale.

Avant d’être promu au poste de Conseiller Spécial de la GIZ auprès de la CEDEAO, Dr Lanciné Condé avait longtemps fait partie du groupe selecte de hauts cadres guinéens, membres du Comité Technique du Cadre de Concertation avec les Partenaires Techniques et Financiers de la Guinée.

Passé par la Banque mondiale, où il s’est occupé (au sein de l’Unité Indépendante d’Evaluation) de l’évaluation des appuis budgétaires à la Serbie, Dr Lanciné Conde, homme de terrain, aujourd’hui en charge du Département des Finances et du Plan avait travaillé en Guinée, dans le secteur de la microfinance, notamment au crédit rural (CLUSA/NCBA). A ce poste, il a appuyé de 2001 à 2005 des activités de montages financiers en faveur des micros-projets en lien avec le monde paysan.

Très au fait des questions monétaires et d’intégration économique, Dr Lanciné Condé, nouveau patron du Département de l’Economie, des Finances et du Plan a publié trois (3) essais sur la monnaie unique de la CEDEAO et les défis associés. Dans ses domaines de recherche, il s’est beaucoup intéressé aux questions d’Union monétaire et de politiques de change, d’intégration régionale ainsi qu’aux effets des politiques économiques et compétitivité externe.

L’homme connu et reconnu pour son expertise dans ce domaine s’est beaucoup investit dans les réunions techniques, conférences, foras, études prospectives et dans les orientations stratégiques allant dans le sens de la création de la monnaie unique CEDEAO ‘‘ECO’’, parallèlement aux objectifs de la seconde zone monétaire en Afrique de l’ouest, la ZMAO.

A peine entrée en fonction, le Ministre, Dr Lanciné Conde, très pragmatique ne perçoit pas, le Département dont il hérite, comme étant une addition de charges ou une compilation de directions et de services avec leurs attributions, mais plutôt, comme une grande entité administrative, un creuset de ressources humaines de qualité ayant en charge, la dimension « programmation, exécution et suivi évaluation des projets et programmes » en lien avec une politique publique de développement coordonnée, réfléchie dans un cadre macro-économique et financier adéquat.

Dr Condé plaide à cet effet, pour « une synergie d’action, un travail d’équipe afin de valoriser toutes les compétences et atteindre les objectifs fixés » par le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya et le Premier Ministre, Chef de Gouvernement, Mohamed Béavogui. C’est pourquoi, le nouveau Ministre a invité ses proches collaborateurs et l’ensemble des travailleurs à s’investir pleinement en faisant preuve d’initiatives et de sérieux dans le travail pour relever les défis qui se dressent devant le MEFP : faire en sorte que l’Economie, les Finances et le Plan servent davantage à l’essor de la Guinée et aux bien être des Guinéens.

Le Service de Communication du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan